Replay du mardi 13 octobre 2020

Tom Guibal

Le Montpelliérain Tom Guibal présente son album "Comme des mots", assemblage de chansons à texte sur fond musical pop rock.

Tom Guibal
Tom Guibal

Musicien expérimenté, né à Paris mais sévissant à Montpellier depuis si longtemps qu'il ne lui manque que l'accent chantant et les « r » roulés, TomG joue de la guitare, de la basse, du piano et chante juste et beau. L'olibrius sait même manier les fûts de batterie et on raconte qu'il est capable de tirer quelque chose d'un banjo, d'une contrebasse ou d'une mandoline. 

On le connaît peu mais ceux qui fréquentent les concerts l'ont peut-être aperçu plus d'une fois avec les Barbiches Tourneurs, groupe de rock aux reprises festives et décalées où il tient la guitare et assure sa part de choeurs avec talent et bonne humeur. Les fans de Muse seraient bien inspirés d'aller l'écouter au sein de New Born, tribute band dédié à la reproduction fidèle et efficace des meilleurs morceaux de la bande à Bellamy. Il s'y distingue notamment à la basse et aux claviers. 

Avant ça, il y a eu d'autres groupes, des formations plus confidentielles où il passe indifféremment de la guitare à la basse, tout en participant activement à la composition et aux arrangements. Si le dénominateur commun reste le rock, il y aborde divers styles, de la pop au blues, en passant par le punk, le funk, le metal ou la chanson française. Parmi cette multitude de groupes, on retiendra Marto, dont il a choisi de ré-inventer certaines de ses compositions pour le projet qui nous occupe : TomG. L'album de Marto est toujours disponible sur Deezer et Spotify. On y découvre un Power Trio pratiquant un rock énergique, mêlant pop-rock et chanson rock énervée à des textes majoritairement chantés en français. 

A noter que Tom Guibal a également contribué à alimenter le répertoire de Christina Crévillen, chanteuse et comédienne parisienne à qui il offre quatre compositions en 2007.

Tom Guibal
Tom Guibal

Mais bien avant ça, il y avait les gènes. Ou bien la bonne fée se pencha-t-elle au-dessus du berceau, allez savoir. Peut-être la chance d'avoir pour maman une pianiste premier prix de conservatoire lui affûta-t-elle l'oreille parce que le bougre sait tenir un tempo. Un papa comédien, parti trop tôt, le pousse peut-être dans la voie du cinéma, où il apprend à cadrer, filmer, scénariser et mettre en scène. Il compose la musique de ses courts-métrages, s'inspire parfois de John Carpenter, à qui il aime à rendre hommage de loin en loin. 

Ses influences, il les pioche dans toute une tradition du rock français, de Goldman à Noir Désir, en passant par Eiffel, dont il revendique pleinement l'héritage en l'associant volontiers au rock alternatif américain des années 90, à la brit-pop, au numetal ou à l'indus. 

Tom Guibal sort son album, « Comme des mots ». Un assemblage de chansons à texte sur fond musical pop rock, entendez pop à grosses guitares, créé dans le studio Ma Ferme, avec l'aide du réalisateur Philippe Uminski. On y retrouve son amour du rock français, de la pop britannique, du rock indé américain, et un respect immense pour la chanson française. Habitué des scènes locales montpelliéraines et autres, l'artiste se dévoile avec un mélange de pudeur et de douce désinvolture à travers une plume sincère et expressive. Auteur-compositeur-interprète accompli, Tom Guibal assure la majorité des parties instrumentales et chante de sa voix rock et touchante.

Mots clés: