Émissions Toutes les émissions

La Provence insolite

2min

La Provence insolite : Aix et les Rachimbourgs

Par le jeudi 28 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS
Aix et les Rachimbourgs
Aix et les Rachimbourgs - inconnu

Une tradition qui met le "oaï" !

Dans la première moitié du XXe siècle, le professeur d’histoire du droit français, Auguste Dumas, en venait invariablement chaque année dans son cours magistral à évoquer les « Rachimbourgs » ces juges qui, sous les Mérovingiens, assistaient le comte, un peu comme aujourd’hui les jurés de Cour d’Assises. Est-ce l’aspect insolite du mot ou bien sa sonorité dans l’élocution rauque du maître qui provoquait la réaction ? On ne saurait choisir une explication, mais en tout cas le mot déclenchait un tonnerre d’applaudissements.

Plus tard, les étudiants utiliseront le jour où le professeur allait pour la première fois énoncer le mot magique pour déclencher en ville une énorme manifestation jubilatoire, parfois en costume de l’époque évoquée, allant même jusqu’à certains excès comme les bains dans les fontaines ou la coloration en rouge de Portalis et Siméon.

De son côté, le professeur Dumas et le doyen de la faculté avaient bien compris qu’il valait mieux encadrer la chose que la réprimer. Ainsi, le jour où le mot serait prononcé fut « programmé » afin que la ville puisse y faire face. Après le déménagement de la faculté depuis l’hôtel situé place de l’Université en face de la cathédrale (et où siège aujourd’hui l’Institut de Sciences Politiques) aux Fenouillères, la coutume se renforça même à mesure que croissait le nombre d’étudiants de la discipline. Mais aujourd’hui il ne reste des « rachs » que le motif d’un chahut aussi raccourci qu’est abrégé le mot d’origine…

Il s’agit là de l’évènement le plus important du BDE. Les Rachimbourg sont issus d’une vieille tradition de la faculté de Droit d’Aix qui, après quelques années, a connu de nombreuses évolutions.

Aujourd’hui, le spectacle des Rachimbourg est l’occasion d’utiliser vidéos, sketchs et chansons afin de se moquer gentiment du monde de l’Université, des étudiants aux professeurs en passant par l’administration.

Ca se passe dans l’amphi Portalis où le BDE (Bureau Des Etudiants) monte une scène tout ceci en concertation avec la fac

Autrefois les débordements se passaint dans les fontaines de la ville et Simeon et Portalis étaient systématiquement barbouillés

Texte de Jean-Pierre Cassely. CALENDRIER DES VISITES GUIDÉES.