Émissions Toutes les émissions

La Provence insolite

Du lundi au vendredi à 6h54 et 14h15

2min

La Provence insolite : L'enfance et la jeunesse de Pagnol à Marseille

Par le mercredi 23 mars 2016
Podcasts : iTunes RSS
Marcel Pagnol
Marcel Pagnol

Marcel à Marseille

L’enfance de Marcel Pagnol à Marseille

1910 : Marcel a 15 ans, il est élève au grand lycée de Marseille où il fait la connaissance de celui qui va devenir l’un de ses meilleurs amis : Albert Cohen. Tous les jours il fait le trajet à pied entre le domicile de ses parents 51 rue Terrusse et la rue des 3 frères Barthélemy à l’époque rue des Minimes où habitait la famille Cohen, au 15, dont le père vendait des œufs au numéro 17. Au n° 30 se trouvait l’appartement de la tante Rose et de l’oncle Jules.

C’est à la rue Terusse qu’est décédée Augustine le 16 juin 1910 à l’âge de 36 ans « des suites d'une congestion ». Marcel en sera inconsolable.

Marcel Pagnol obtient en « salaire » de sa première publication dans la revue Massilia en 1910, il a 15 ans, une invitation permanente pour l’opéra valable pour 2 personnes, opéra qu’il fréquentera assidûment avec Albert Cohen. Il aime particulièrement Puccini dont Manon Lescaut, (tiens ! une Manon !) et il a dit avoir entendu Tosca plus de 50 fois. A propos de Manon Lescaut, Marcel Pagnol a eu l’idée qu’il n’a pas concrétisé d’écrire les mémoires de Manon Lescaut sous forme d’une réponse à l’abbé Prévost. Selon lui, le cher abbé n’avait rien compris à ce qui s’était passé entre Manon et le beau chevalier des Grieux.

1913 : bac philo mention assez bien

1914 : Marcel Pagnol a 19 ans il fonde la revue littéraire et poétique « Fortunio » qui va devenir plus tard « les Cahiers du Sud ». Il est mobilisé à Nice puis réformé.

Répétiteur aux collèges de Digne puis de Tarascon

1916 : à 21 ans, Marcel épouse Simone Collin. Ils vivent au 15 rue Croix de Régnier où la sœur de Simone leur prète son appartement. Il Obtient une licence de Langues et Littérature Vivantes

1917 : Professeur-adjoint d'anglais à Pamiers sur Ariège puis au lycée Mignet à Aix en Provence

1920 : Retour à Marseille où il est Professeur-adjoint au lycée Saint-Charles à Marseille

1921 : La Petite Fille aux Yeux Sombres et le mariage de Peluque réédité aujourd’hui sous le titre de Pirouettes

1922 : Professeur-adjoint d'anglais au lycée Condorcet à Paris