Émissions Toutes les émissions

La Provence insolite

Du lundi au vendredi à 6h54 et 14h15

2min

La Provence insolite : La crèche de René Galluci à Toulon

Par le jeudi 31 décembre 2015
Podcasts : iTunes RSS
La crèche de René Galluci à Toulon
La crèche de René Galluci à Toulon - inconnu

Passionné par la crèche...

La crèche de René Galluci à Toulon

Je vous ai déjà parlé des crèches animées d’antant où on allait en ville visiter des crèches privées, chez les gens ou même dans une fenêtre donnant sur la rue. Et bien cela existe encore à Toulon où René Galluci, au 8 rue Paulin Guérin (derrière le musée des Beaux-Arts) vous fait visiter gratuitement sa crèche géante. Il suffit de réserver par téléphone au 04 94 91 75 99. La crèche se visite jusqu’au 15 février.

Il a eu les honneurs du sacro-saint JT de Jean-Pierre Pernaud

Imaginez une crèche de 3,50m de haut dans une pièce à peine plus haute, sur 6 niveaux, avec plus de 1 000 ampoules le tout fait à la main avec du carton découpé.

la petite crèche s'est transformée en scène de films. De Marcel Pagnol, évidemment : « J'ai fait des arrêts sur images de ses films et j'ai reproduit les vraies devantures au cœur d'un village, avec six ponts qui le surplombent ».

René Galluci vous reçoit dans sa salle d’exposition temporaire dans sa loge de gardien de l’immeuble. Vous aurez droit au reportage sur TF1, à un incroyable dossier de presse et au récit de la vie de l’auteur. A ses côtés la modeste Josette, amie qui va lui chercher la mousse ! Car la santé de René n’a pas toujours été sereine mais avec cette passion de communiquer son amour de la crèche. Il n’y manque même pas le bar de la Marine et quelques personnages en train de jouer aux cartes qui nous rappellent quelque chose !

Un visiteur critique l’a atteint où ça fait mal en lui reprochant d’avoir mis trop de ponts. Qu’à cela ne tienne, l’année prochaine le pont principal sera sacrifié sur le temple de l’esthétique kitsch qui fait le charme de la crèche de René.

Mais René a encore quelque chose qui le chiffonne, depuis des années où il invite le maire à venir voir son œuvre, il attend toujours sa visite. Alors Monsieur Falco, si vous nous entendez, faites-lui plaisir et vous ne le regretterez pas. Prévoyez quand même un peu de temps car on ne dira pas que René est bavard, mais c’est vrai qu’il vaut mieux y aller un jour d’agenda allégé !

Texte de Jean-Pierre Cassely / SON CALENDRIER DES VISITES GUIDÉES