Toutes les émissions

La Provence insolite

Du lundi au vendredi à 6h54 et 14h15

La Provence insolite : les trois messes basses

Diffusion du vendredi 25 décembre 2015 Durée : 3min

Un conte de Noël d'Alphonse Daudet

Les Trois Messes basses est un conte de Noël d'Alphonse Daudet d'abord publié en 1875 dans les Contes du lundi, puis intégré à la version définitive du recueil Lettres de mon moulin en 1879.

C'est un récit irrévérencieux mettant en scène un des sept péchés capitaux, la tentation de gourmandise : le prêtre, dom Balaguère, va être tenté par son petit clerc, Garrigou, possédé par le diable, et muni de sa diabolique clochette.

L'histoire se situe au milieu du XVIIe siècle dans le château de Trinquelage, château imaginaire situé au sommet du mont Ventoux.

Le diable a pris les traits du jeune Garrigou, clerc de Dom Balaguère, ancien prieur des Barnabites et à présent chapelain gagé des marquis de Trinquelage, afin d'induire le prêtre en tentation et de lui faire commettre « un épouvantable pêché de gourmandise » : usant du faible de Dom Balaguère pour la bonne chère, il commence, tout en l'aidant à se préparer pour la messe, par lui décrire les différents plats qui seront servis (dindes, gélinottes, vins, faisans, truites…).

À minuit, la chapelle s'emplit de la foule des paysans et des notables de la région (la noblesse du pays, le bailli Thomas Arnoton, le tabellion Maître Ambroy, dame Barbe…) ainsi que de la famille Trinquelage et des domestiques du château.

La première messe basse se déroule normalement mais, dès le début de la seconde messe, la sonnette de Garrigou ne cesse de résonner, le clerc tournant en outre à vive allure les pages du missel. La foule peine à suivre. La troisième messe est expédiée à toute vitesse.

Cinq minutes après la fin de la troisième messe basse, tous se retrouvent dans la salle à manger du château de Trinquelage pour partager le repas de Noël ; Dom Balaguère mange et boit tellement qu'il décède dans la nuit, d'une attaque d'apoplexie sans avoir eu le temps de se repentir. Il arrive à la porte du Paradis, où Dieu le condamne à célébrer trois cent messes de Noël en présence de tous ceux qui ont pêché par sa faute, et avec lui.

Cuvées Dom Balaguère (rouge) et des Trois messes basses (Ventoux AOC)

Texte de Jean-Pierre Cassely.