Émissions Toutes les émissions

La Provence insolite

Du lundi au vendredi à 6h54 et 14h15

3min

La Provence insolite : Louis Botinelly

Par le lundi 4 janvier 2016
Podcasts : iTunes RSS
Fontaine des Danaïdes à Marseille
Fontaine des Danaïdes à Marseille - inconnu

LOUIS BOTINELLY (1883-1962)

Louis Botinelly (surnommé Botti par ses amis). Né à Digne le 2 janvier 1883, fils d’un marbrier tailleur de pierre et neveu d’un sculpteur, il se familiarise très jeune aux outils du carrier et manifeste un réel talent artistique.

Très vite reconnu et comblé de récompenses, Botinelly est appelé sous les drapeaux, dans le Génie à Avignon, pendant la Grande-Guerre. Avec son ami l’architecte Gaston Castel et le sculpteur Sartorio ils vont former un trio incontournable et dont les multiples œuvres ont façonné la période de l’entre deux guerres de Marseille. A noter qu’en tant qu’ancien combattant il va sculpter de nombreux monuments aux morts.

Louis Botinelly est décédé le 28 mars 1962 à 89 ans. Il est enterré au cimetière de Plan-de-Cuques. Une rue du 4e ardt. de Marseille porte son nom (anciennement boulevard du chemin de fer).

Œuvres principales

  • Le dresseur d'oursons », groupe en bronze (1911) l'Esplanade de la Tourette

  • Statues des 4 évangélistes, à la Cathédrale de la Major de Marseille

  • « Les Colonies d'Asie » et « Les Colonies d'Afrique » (1923-1924), groupes allégoriques situés sur le palier inférieur du grand escalier de la gare Saint-Charles

  • Jeanne d'Arc, statue en marbre sur le parvis de l'église des Réformés à Marseille,

  • À l’intérieur de la même église, « Le Christ Rédempteur » dont les traits sont la reproduction en 3 dimensions du visage incrusté dans le Saint-Suaire de Turin

  • Les bas-reliefs de la Cité des Associations (93, la Canebière)

  • Monument érigé à l’angle de la rue Sibié et de la plaine (place Jean-Jaurès) pour commémorer la traversée en ballon Marseille-Corse effectuée le 14 novembre 1886 par Louis Capazza et Alphonse Fondère.

  • Frédéric Mistral, buste de l'illustre poète au sommet d'un grand piedestal orné d'un bas relief représentant Mireille, placé en 1932 dans le jardin du Palais Longchamp à Marseille.

  • Le docker de la bourse du travail, rue Charles Nédélec.

  • Embrasures des portes du 22 et 24 de la rue de la loge (1949) et une sculpture « Phocée » à l’angle de la rue Tasso et de la rue Saint-Jean.

  • Atlantes d'un balcon du palais des Arts au Parc Chanot

L’atelier de Louis Botinelly existe encore (mais ne se visite pas) au 14 rue Buffon (4e ardt.). On peut voir sur la façade une œuvre de l’artiste : « la Victoire de Samothrace dans la main du génie féminin ».

Texte de Jean-Pierre Cassely