Replay du dimanche 23 mai 2021

La rando du week-end avec Alain Gueguen

Saint-Hilaire-du-Maine : sur les pas de deux écrivains

Une rando à Saint-Hilaire-du-Maine
Une rando à Saint-Hilaire-du-Maine © Radio France

Des auteurs ont écrits sur la Mayenne qui les a inspiré. Ils y parlent du terroir mais aussi des gens. Ils ont fréquenté les chemins qui sillonnent la campagne. Aussi, je vous invite à suivre les pas de deux écrivains qui ont parlé de Saint-Hilaire-du-Maine. 

Jean-Loup Trassard est né à Saint-Hilaire qu’on appelait autrefois des landes. Il est selon lui un « écrivain de l'agriculture ». Ses livres et textes se trouvent en librairie. Il y écrit sa vision d’une vie rurale traditionnelle qui disparaît irrémédiablement, avec poésie et une connaissance ethnologique. Ecoutons-le :

Emprunter aujourd’hui les chemins creux de la Mayenne…c’est non seulement retrouver le rythme des antiques déplacements à pied, s’approcher de la nature sans les déformations de la vitesse ou le bruit d’un moteur mais visiter le plus discret des monuments : celui que nous a laissé en creux…le travail des générations occupées au travail de la terre dont la présence – le sentez-vous ? – hante toujours ces couloirs moussus.

Partez à la découverte du millieu agricole de cette commune
Partez à la découverte du millieu agricole de cette commune © Radio France

Un autre personnage a écrit aussi sur Saint-Hilaire, René Dumont, mort en 2001. Agronome célèbre, il défend des idées prémonitoire sur le réchauffement climatique et il lutte contre le gaspillage. C’est avant l’heure, l’écologie intégrale. Il publie en 1977 une revue sur les modes agricoles dans l’ouest et compare notamment à Saint-Hilaire les prix du lait avec ceux pratiqués en Bretagne. L’agronomie demande des connaissances. Mais René Dumont sait en parler en appréciant les impacts économiques auprès du monde paysan. Il appelle les gens auprès de qui il a travaillé par leurs prénoms. Sympathique, non. 

Vous croiserez du monde en chemin !
Vous croiserez du monde en chemin ! © Radio France

Alors découvrez Saint-Hilaire-du-Maine en choisissant votre circuit depuis le bourg. Faîtes-vous poète et ethnologue le temps d’une sortie en mai. Ou attendez fin juin la sortie de la Mayenne des chemins creux et ses 65 randos présentées en 144 pages.   

Alain Guéguen

Mots clés: