Replay du lundi 30 novembre 2020

A Maisoncelles du Maine, ils font résonner musique et astronomie

- Mis à jour le

C'est un lieu qui accueille les passionnés d'astronomie. Lionel Herriau nous accueille à l'observatoire astronomique de Maisoncelles-du-Maine, au sud de Laval. Et depuis la coupole, on peut apercevoir des planètes les yeux nus.

Le soleil depuis l'observatoire de Maisoncelles du Maine
Le soleil depuis l'observatoire de Maisoncelles du Maine - Lionel Herriau

Ils sont une quinzaine de bénévoles à faire vivre cet observatoire. Ils constituent le groupe Astro 53 de l'association Mayenne Nature Environnement. Comme Lionel Herriau, ils aiment se retrouver ici et partager leur passion. Un vendredi par mois, ils ouvrent la coupole au public (cela devrait être à nouveau le cas en janvier, selon la fin du confinement).

L'astronomie, une science pour prendre du recul

Si l'observatoire a été implanté dans ce petit village au sud de Laval, ce n'est pas par hasard. "Il fallait être orienté au sud pour une meilleure visibilité, explique Lionel Herriau. Et il fallait le moins de pollution lumineuse". Oubliée donc Laval avec ses lampadaires et ses néons.

Pour Lionel Herriau, observer les étoiles permet de prendre du recul. "En contemplant l'infiniment grand, on comprend qu'on est infiniment petit et qu'il faut tout faire pour préserver cette planète".

La musique pour apaiser le corps et l'esprit

A Maisoncelles-du-Maine, nous avons aussi rencontré Florian Ségrétain. Il est musicothérapeute et pratique la relaxation par induction musicale. Grâce aux sons et leur vibrations, il apaise les patients de différentes structures, hopitaux, et même particuliers.

Florian Ségrétain, musicothérapeute à Maisoncelles-du-Maine
Florian Ségrétain, musicothérapeute à Maisoncelles-du-Maine © Radio France - Gauthier Paturo
Mots clés: