Replay du mercredi 26 mai 2021

A Deux-Evailles, il a installé sa terrasse au bord de l'eau

- Mis à jour le

Il y a de la brume ce matin sur l'étang de la Fenderie. Comme de nombreux restaurateurs, Quentin Lévêque a pu retrouver ses clients en terrasse, dans un cadre naturel préservé.

Quentin Lévêque tient le restaurant La Fenderie à Deux-Evailles
Quentin Lévêque tient le restaurant La Fenderie à Deux-Evailles © Radio France - Gauthier Paturo

"Ca s'appelle la Fenderie parce qu'il y a très longtemps on fendait le fer ici" explique Quentin Lévêque. Et s'il connait bien l'histoire de ce site, c'est parce que ce restaurant est une affaire de famille. Créé par son père en 1987, il est passé par d'autres mains avant d'être repris par Quentin en 2015.

Son objectif, devenir un restaurant vert

Et il compte bien mettre en avant le cadre naturel de son établissement. Le chef, qui cuisine exclusivement les produits de saisons, veut aller plus loin dans sa démarche et devenir un restaurant vert. Pour cela, il compte trier tous ses déchets, bannir les emballages et même... fabriquer sa propre énergie !

Il vient d'écrire son premier polar

Nous avons aussi rencontré Jean-Yves Moisy. Ce Montsûrais sera l'un des invités du festival breton "22 v'la le polar" au mois d'août. Il a beaucoup écrit durant sa carrière professionnelle (des rapports, des comptes-rendus, des présentations...) mais c'est à la retraite que cet amateur de polar s'est lancé dans son rêve : écrire lui aussi un roman policier. Un ouvrage écrit, illustré et imprimé en Mayenne.

Jean-Yves Moisy vient de signer son premier polar.
Jean-Yves Moisy vient de signer son premier polar. © Radio France - Gauthier Paturo
Mots clés: