Replay du lundi 30 septembre 2019

A Bourgon, ils ont récolté 220.000 euros pour Vaincre la Mucoviscidose

- Mis à jour le

Vendredi 4 et samedi 5 octobre, plus de 1100 coureurs passeront par Bourgon. Ce village de 650 habitants est mobilisé avec ses voisins bretons pour lutter contre la mucoviscidose.

Les bénévoles du Trail Muco à Bourgon
Les bénévoles du Trail Muco à Bourgon © Radio France - Gauthier Paturo

Le chiffre est impressionnant. En 13 ans, le Trail Muco a reversé 220.000 euros à Vaincre la Mucoviscidose. Une centaine de bénévoles sera sur le pont autour du plan d'eau de la Vilaine. Le fleuve, qui prend sa source en Mayenne, est comme un trait d'union entre les deux départements voisins. Et c'est à Bourgon que Gauthier Paturo a suivi les préparatifs de l'événement avec Thierry Torel et Jean-Michel Aupied, co-organisateurs du trail.

Un site naturel protégé

Bourgon bénéficie d'un cadre exceptionnel, comme nous le rappelle le maire Gérard Heulot. Il y a notamment une réserve naturelle d'oiseaux. Et le bénévolat se porte bien dans ce village de 650 habitants, comme en témoignent Yannick et Patrice, mobilisés tout au long de l'année.

Il a parcouru 500 kilomètres à Solex

A Bourgon vit également un collectionneur de Solex. Cyrille Cantais les retape dans son atelier, organise parfois des expos ou des randonnées avec d'autres passionnés. Pour lui, ces véhicules font partie du patrimoine, des vélomoteurs populaires et fiables. Pour preuve, il a entrepris un périple de 500 kilomètres à 30 km/h !

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Cyrille Cantais collectionne les Solex à Bourgon
Cyrille Cantais collectionne les Solex à Bourgon © Radio France - Gauthier Paturo
Mots clés: