Replay du samedi 26 juin 2021

La saga de Paris : le Général Dumas

Dans son livre "Le général Dumas, né esclave, rival de Bonaparte" aux éditions Tallandier, Claude Ribbe livre une histoire de ce général, héros flamboyant de la jeune république française,

La construction de la Tour Eiffel
La construction de la Tour Eiffel © Getty - Jean-Marc CHARLES - Gamma-Rapho

Né de l’union d’une maman esclave sur l’île de Saint Domingue et d’un père normand,  petit marquis. Le Hobereau ramènera Alexandre en France, peuplé alors de 28 millions, parmi ces Français, seulement quelques milliers d’immigrés. Claude Ribbe.  

Et Dans le tumulte de la révolution française et des guerres révolutionnaires contre l’Europe, le général surnommé l’Américain, le puissant mulâtre ou le diable noir gravit les échelons militaire jusqu’à devenir Général de brigade, de division et d’armée. Tout semble réussir à Dumas jusqu’au jour où son destin s’entrechoque à celui de Napoléon Bonaparte.

Inimitié entre les deux hommes, la carrière du général Dumas est stoppée nette. Napoléon n’aura de cesse de le faire oublier, et même de l’humilier.  Mais grâce à Alexandre Dumas, son fils, le gigantesque romancier, et aux amis de Dumas, la mémoire du général subsiste toujours à Paris, place du général Catroux dans le XVIIe arrondissement. 

Et bientôt une statue de bronze retirée et fondue par les Allemands pendant la guerre rejoindra la sculpture des fers ainsi que la statue du fils. Réhabilité le général Dumas n’a pas été une mince affaire ; le livre de Claude Ribbe est une jolie à l’édifice et l’on apprend en lisant ce superbe récit que la vie du Général Dumas a largement inspiré « les trois mousquetaires » d’Alexandre Dumas. 

« le général Dumas, né esclave, rival de Bonaparte » aux éditions Tallandier.

Mots clés: