Replay du samedi 2 janvier 2021

Le mur des "Je t'aime"

Aujourd’hui dans la saga de Paris, le mur des « je t’aime »

Le mur des Je t'aime
Le mur des Je t'aime © Getty

Guy Mardel, chanteur sympathique des années 60 ne l’a jamais avoué et même sous la torture. Alors pour vous faciliter le travail, un lieu existe à Paris, à deux pas du métro des Abbesses au cœur de Montmartre se trouve un petit square du nom du poète Rictus, enjamber la grille, marcher quelques mètres et vous tomberez nez à nez sur le mur des « je t’aime ».  311 dans 250 langues. Mais est-ce que c’est vraiment facile pour les Parisiens de dire je t’aime ?

Alors ce mur au square Rictus est une œuvre de Frédéric Baron et Claire Kito, 40 mètres carré pour dire « je t’aime », en Javanais, Français, Papous, I love you, en indien Navajo ma petite Momo ou en Allemand, ich liebe dich ma biche, etc, etc… Ah si je peux aussi vous le faire en Chinois « Wö ai ni ». Excusez la prononciation.  Mais alors pourquoi un truc aussi follement romantique ? Réponse de Frédéric Baron.

L’œuvre est composé de 612 carreaux en lave émaillée et  Il n’y a guère que le jardinier à ne pas apprécier. Pour lui, le mur des « je t’aime » c’est je t’aime moi non plus…

Ah oui il n’est pas loin de Louis Ferdinand Céline qui disait « l’amour c’est l’infini à la portée des caniches ». Mais quand même c’est toujours à Paris que ça se passe. Le mur des « je t’aime » au square Rictus des Abbesses, 18e arrondissement, sous le soleil de Montmartre, ou dans le ciel, il ne manque que les colombes de l’amour.  Bon on a quand même son cousin, le pigeon bizet !!!

Mots clés: