Replay du samedi 17 avril 2021

Les prisons de la roquette, un lieu de sinistre réputation

Si vos pas légers et folâtres vous guident rue de la roquette, au 166, arrêtez-vous et lisez la plaque commémorative.

La petite prison de la roquette
La petite prison de la roquette © Getty - Keystone

Rue de la roquette, Paris 11e arrondissement, les petits bistrots, les restos sympas, la dragouille, apéros, cigarettes sur le trottoir, bientôt le retour, au joli mois de mai. Encore quelques jours de patience.  

Quant à l’histoire de la rue de la Roquette, il y a eu bien pire qu’un confinement. Si vos pas légers et folâtres vous guident rue de la roquette, au 166, arrêtez-vous et lisez la plaque commémorative.  

Devenu un square, il faut se souvenir que les prisons de la Roquette, la grande et la petite, furent un lieu de sinistre réputation, ou l’on a exécuté et fusillé des communards, et guillotinés 69 repris de justices.  

1899, le président de la république Félix Faure, à quelques jours de terminer sa vie dans les bras d’une élégante cocotte, signera le décret de la fermeture de la grande Roquette. Et c’est à partir de 1920, lors de la démolition de la prison Saint Lazare que la prison de la petite Roquette devint une prison destinée uniquement au détenues femmes.    

Ainsi entre la place de la Bastille et la place Voltaire, les prisonnières de la Petite Roquette, depuis leurs cellules, entendaient les bruits familiers du Paris libre et populaire, d’où une envie irrépressible de s’évader, comme ce groupe de six femmes en 1961.

1974, la société bien intentionnée ne veut plus de prison au cœur de la ville. On démolit la prison de la Petite Roquette. 

Sa balader dans Paris prospère est un privilège, en sachant, que bien des Parisiennes et Parisiens avant nous ont souffert pour faire de celle capitale un écrin de liberté.  

Le génial poète Paul Verlaine qui fut incarcéré deux ans pour avoir tiré au revolver sur son incorrigible amant Arthur Rimbaud, écrira en prison : “Il faut savoir se contenter de peu, surtout en prison, et comme toute idée de femme m'était interdite de par la force, force me fut donc de me résigner”. 

Mots clés: