Replay du jeudi 2 janvier 2020

Hector Guimard

Architecte et capitaine du courant art nouveau à Paris

Une entrée de merto Guimard à Paris
Une entrée de merto Guimard à Paris © Getty - Ulstein Bild

Imaginez Paris comme un gros paquet cadeau, son arc de Triomphe, sa Tour Eiffel, Notre-Dame, ses ponts, ses hôtels particuliers et d’une manière plus discrète les entrées de métro, vous savez celles qui étaient fermées durant la grève. Unique au monde ce métro ! Décoré d’édicules signés Hector Guimard, architecte et capitaine du courant art nouveau à Paris. À propos l’art nouveau c’est quoi exactement ? Réponse du regretté Roger-Henri Guerrand. 

Quel génie ce Guimard au même titre les Gallé, Majorelle et Daum de l’école de Nancy et qui à partir de 1900 décorent Paris, dans les brasseries, les cafés, les cabarets et les bordels. Hector Guimard lui est plus visible, le métro bien sûr et des grandes pagodes de verre et de fer, une salle de spectacle, des immeubles à Neuilly et dans le 16e arrondissement. Consécration, une des entrées du métro parisien est consacré par les Américains.  

Paris est une maîtresse voluptueuse qui peut se transformer en terrible garce. Hector Guimard passe de mode, on rase carrément les pagodes du métro Bastille et Nation dans les années 60, on démoli une salle de spectacle de 1500 places rue Saint Didier dans le 16e, l’art nouveau est devenu ringard, déjà affublé de termes péjoratifs comme le style nouille, ténia ou rastaquouère.   

Heureusement, quelques pagodes ont été sauvées au métro Abbesses et Dauphine, quelques immeubles ont été classés comme le magnifique Castel Béranger rue Jean de La fontaine, où Paris, quand même, laissera aux générations futures des trésors signés Hector Guimard…

Mots clés: