La saga de Paris

Samedi et dimanche à 08h15

L'assemblée Nationale
L'assemblée Nationale © Getty - Kiszon Pascal

L'Assemblée Nationale

Diffusion du samedi 12 octobre 2019 Durée : 3min

Aujourd’hui dans la Saga de Paris, direction les bords de Seine à l’Assemblée nationale. Notre guide s’appelle Pascal Lavergne, député de la Gironde du groupe La république en marche. Profession éleveur de Blondes d’Aquitaine et à 667 kilomètres de son petit village de Monségur, loin des vaches qu’il affectionne, il se retrouve à l’assemblé nationale où les vacheries sont quasi courantes au moins dans l’hémicycle où la salle des colonnes.   

Quittons la salle des colonnes, direction la salle des pas perdues où certains députés ne perdent ni leur temps ni leur latin pour dézinguer leurs adversaires.

C’est ici aussi, dans la salle des pas perdus que le président de l’assemblée nationale venant de son hôtel particulier de Lassay traverse entre deux rangées de gardes républicains pour se rendre à la salle des séances. Cette coutume hautement républicaine existe depuis la révolution française. A ce moment-là, les députés comme Pascal Lavergne attendent le président dans l’Hémicycle.  

Dans l’hémicycle, les 577 députés, représentants du peuple votent des lois dans un même si le travail se fait préalablement en commission parlementaire. Alors que font-ils exactement ? Ils se chamaillent.  

130 ans d’algarades, d’invectives, provoquant même des duels à l’épée comme celui de deux députés en 1967, Gaston Deferre, le maire de Marseille et le gaulliste René Ribière. Le combat s’arrêtera après deux estafilades, l’honneur des deux hommes était sauf. Mais comme le précise Pascal Lavergne, après des débats houleux, il y a la buvette de l’assemblée pour se rabibocher.