Toutes les émissions

La saga de Paris

Samedi et dimanche à 08h15

Opéra Bastille
Opéra Bastille © Getty - Waring Abbott

L'Opéra de Paris n'a pas fait que des enthousiastes

Diffusion du samedi 31 mars 2018 Durée : 3min

Comme disait Joe Dassin dans sa chanson ; « On ne peut pas tout à la fois siffler l’apéro et L’opéra ». Et c’est vrai que l’architecte Carlos Ott aurait du moins forcé sur le Pastis quand il a dessiné l’extérieur de l’opéra place de la Bastille. Le président de la république, François Mitterrand, lui-même mais tout en nuances, regrette le projet architectural dans l’émission de Bernard Pivot « Bouillon de culture ». 

L’opéra Bastille, les Parisiens s’en souviennent fut un accouchement dans les pires douleurs, triste comme la tristesse de Chopin : scandale, bataille, grève, gaspillage, deux milliards et demi (de francs), même le maire de Paris, Jacques Chirac, pourtant pas fâché avec la dépense publique, trouve le projet quelque peu dispendieux.  

Et même si le maire de Paris critique un brun le projet, le 17 mars 1990, l’Opéra Bastille est inauguré en grande pompe, fastueux, luxueux comme on savait encore le faire à Paris en ce temps-là. 

Une trentaine d’années a coulé sous les ponts de Paris, l’opéra Bastille, 2700 places, une acoustique exceptionnelle qui séduit les mélomanes. Ah au fait qui se souvient de la Place de la Bastille avant l’opéra ? Pas du temps de la révolution française évidemment mais de mémoire de Parisiens vivant à Paris avant 1970, on se remémore qu’à l’emplacement même de l’opéra se trouvait le grand cinéma le Lux Bastille ainsi que la grande gare qui accueillait les trains de la ligne de Vincennes et dont les vestiges de la voie ferrée existent toujours et que l’on surnomme désormais la coulée verte.