Toutes les émissions

La saga de Paris

Samedi et dimanche à 08h15

Gare du nord
Gare du nord © Getty - Pawel Libera

Sur les toits de la Gare du Nord dansent les villes

Diffusion du samedi 16 juin 2018 Durée : 3min

Et si Paris, telle une princesse, entraînait avec elle des demoiselles d’honneur comme Boulogne-sur-Mer, Lille, Dunkerque, Valenciennes, Douai ? Figurez-vous que c’est le cas sur les toits de la gare du Nord avec ces fières statues qui représentent les grandes villes du Nord, érigées au XIXe siècle, à l’époque des locomotives à vapeur qui tractaient des trains aux noms d’aventures : le Paris Moscou, la flèche du Nord, l’étoile du Nord, le Nord express. Attention attention au départ, les voyageurs pour Lille Flandres, quai numéro 5.

Puis l’électrification, le dernier train à vapeur en 1970, le temps passe, la modernité, la vitesse, l’accélération inexorable des choses, la gare du Nord, plus grande d’Europe, 700 000 voyageurs par jour, Paris Bruxelles, Paris Londres, Paris Amsterdam, Paris Goussainville. Il y a quatre ans, horreur, malheur, la SNCF retirait le grand panneau géant électromagnétique qui indiquait les départs et les arrivées au profit d’une ribambelle de petits écrans, écoutez cet usager qui projette son regard non sans une certaine philosophie. 

La Gare du Nord vit avec son temps : les porteurs de valises, les marchandes de quatre saisons, les cireurs de chaussures, les poinçonneurs ont disparu au profit des bornes de ventes, des vélos pour recharger son portable,  des nouvelles brasseries "in" et un piano pour massacrer la lettre à Elise. 

Et oui il n’y a pas encore si longtemps, on se tapait la cloche au wagon restaurant ou au grill express, nappe en tissu, entrecôte frites, bouteille de Bordeaux bouché, dans des sièges en velours, confortable, la croisière à 160 kilomètres, puis l’heure du TGV arriva en 1993, Paris à 59 minutes de Lille Europe, Bruxelles à une heure trente, juste le temps d’avaler un sandwich avec de la mayonnaise industrielle, à 280 à l’heure. 2018, une envie d’aller à Lille week-end, pour boire une bière ou savourer la meilleure gaufre de France à la pâtisserie Merr, direction la gare du Nord, 20 TGV en service, de 25 euros à 69 euros la place. La vitesse a un prix !