La saga de Paris

Samedi et dimanche à 08h15

la devanture du théâtre du rond point le 11 octobre 2018
la devanture du théâtre du rond point le 11 octobre 2018 © Getty - Bertrand Rindoff Petroff

Le théâtre du rond point

Diffusion du samedi 5 octobre 2019 Durée : 3min

C’est un des endroits à Paris où la culture ne tourne jamais en rond, pourtant à un sens giratoire du rond-point des Champs Elysée, le théâtre du même nom construit sous Napoléon III, dirigé depuis 2002 par Jean Michel Ribes et qui nous rappelle que le théâtre du rond-point a souvent été un lieu destiné à l’intelligence et à l’éveil culturel, mais pas seulement. 

Alors après la culture, la culture physique, durant 90 ans, le théâtre du Rond-Point fut un palais de glace et il n’était pas rare que les Parisiens ne fonçassent sur les champs Elysée pour encourager, détester, réprimander, siffler des catcheurs comme l’ange blanc, René Ben Chemoul, le méchant bourreau de Béthune ou le gentil Charles Rigoulot.

Retour à la culture, dans les années 80, après 40 ans à la comédie française, au théâtre de l’Odéon, à l’Elysée Montmartre et au théâtre d’Orsay, les Bonny and Clyde de la culture Madeleine Renaud et Jean Louis Barrault s’installent au théâtre du rond-point.  

Puis 2002, c’est l’arrivée au théâtre du Rond-Point de Jean Michel Ribe, comédien, réalisateur, comédien, scénariste et qui met un point d’honneur à travailler avec des auteurs vivants sortant toujours de sentiers battus et rabattus. 

Patrick Robine, le cri de la pomme de terre di Connecticut Patrick Robine, un fou génial capable d’imiter le platane de la cour de récréation ou le chant de la purée de patate.  Quant à Jean Michel Ribes, il fait, une fois n’est pas coutume, une infidélité au théâtre du Rond-Point, quittant les Champs Elysées pour le théâtre de Paris dans le 9e arrondissement pour proposer avec son ami Jean Marie Gourio  à un public enchanté l’adaptions de sa série télé et culte : Palace !!!