La saga de Paris

Samedi et dimanche à 08h15

Philippe Pétain à la radio en 1942
Philippe Pétain à la radio en 1942 © Getty - Gamma-Keystone-France

Paris sous l'occupation 12 - 1941, la guerre des radios

Diffusion du dimanche 24 novembre 2019 Durée : 2min

C’est la guerre des radios entre Paris et Londres ! D’un côté une radio en anglais et en Français de l’autre côté de la manche…. Brouillée par les Allemands grâce à du matériel radiogoniométrique, une espèce d’interférence ondulantes surnommée la moulinette. 

De l’autre, basée sur les Champs Elysées, Radio Paris, pro Vichy, propagandiste pro Pétain. Ecoutez cette chanson hallucinante à la gloire du Maréchal !

Les Parisiens qui écoutent clandestinement Radio Londres, s’ils sont pris, sont punis de mort. Alors, la majorité écoute radio Paris que l’on pourrait qualifier de paternaliste, toujours au secours de la veuve et de l’orphelin.

A Paris, les Allemands continuent avec méthode l’occupation de tous les lieux publics et privés. 22 juin 1941, l’Allemagne nazie déclare la guerre à la Russie. L’ambassade russe, l’Hôtel d’Estrées rue de Grenelle dans le 7e arrondissement est réquisitionné par les nazis.

Dans son roman « la cuisinière d’Himmler », Franz Olivier Giesbert fait dire à son héroïne :

« Le jour de ma naissance, les trois personnages qui allaient ravager l'humanité étaient déjà de ce monde : Hitler avait dix-huit ans, Staline, vingt-huit et Mao, treize. J'étais tombée dans le mauvais siècle, le leur. »