La saga de Paris

Samedi et dimanche à 08h15

le Premier Ministre Édouard Daladier parle à la radio
le Premier Ministre Édouard Daladier parle à la radio © Getty - Hulton Deutsch - Corbis Historical

Paris sous l'occupation 2 - la guerre est déclarée

Diffusion du dimanche 8 septembre 2019 Durée : 2min

1939, Hitler a envahi la Pologne, la guerre est déclarée. Le Premier ministre Édouard Daladier l’annonce sur le poste national Radio Paris.

En Angleterre comme en France, c’est la mobilisation générale. Tous les hommes valides de 18 à 48 ans sont concernés. Partout des affiches sont placardées sur les  murs de Paris. L’armée réquisitionne les bus, les taxis, les camions  civils, les chevaux. Des milliers d’hommes partent sur le front depuis la gare de l’est.

Les  autorités distribuent à la population des vieux masques à gaz de 14-18. Étrange vision de tous ces Parisiens dans les rues qui les portent en bandoulière. La romancière Colette se souvient de l’humeur fiévreuse de Paris. 

En  1939, le terme fake news n’existe pas, on parle de fausses nouvelles, de  propagande. Les rumeurs les plus folles se faufilent de la Muette à Daumesnil, de Javel à la  Butte aux cailles. « Bientôt l’aviation Allemande va bombarder Paris, on dit même que la nuit, des avions ennemis ont largué des milliers de  bonbons empoisonnés pour tuer les enfants ». C’est  faux. Le vrai poison c’est la propagande autant du côté des nazis que d’une prétendue France invincible. 

Pour l’instant, cette drôle de guerre épargne la France et Paris qui mange toujours des marrons dans la rue et qui n’a pas encore mis de vieux vêtements de vieille. Bientôt le poète Paul Éluard écrira… Courage !