Replay du mercredi 26 mai 2021

Ca s'est passé un 26 mai, à Paris

PSG - Lyon dégénère, un marseillais rejoint Paris à pied.

Les supporters du PSG
Les supporters du PSG © Maxppp - HORACIO VILLALOBOS/EPA/MaxPPP

À retrouver dans les archives du jour : 

2008 - Un PSG - Lyon qui dégénère 

Chaud les marrons dans ce PSG Vintage avec une archive de mai 2008 d’une description étonnante d’une jeune femme dans le RER à Saint Michel et qui évoque les violences des supporters issus du Kop de Boulogne suite à la finale de la coupe de France, vexés et fâchés d’avoir perdu la finale contre Lyon 1 à zéro. Du coup les ultras s’en sont pris aux usagers du RER, témoignage au micro de Stéphane Père de France Bleu Ile de France en 2008. C’est assez glaçant come témoignage en 2008, alors SOS racisme ava bien sûr dénoncé ces faits de violences répétés, la même année il y avait eu la banderole anti ch’ti, puis deux ans plus tard, la mort dans les tribunes d’un supporter... 2010 dissolution par le ministère de l’intérieur de l’ensemble des associations d’ultras

1996 - Une marche de 775 km prend fin à Paris

Un chômeur marseillais termine une marche de 775 kilomètres, arrivée à Paris. Il a l’idée de rencontrer le Président de la République, à l’époque Jacques Chirac, marche et démarche plus efficace que poiroter dans un Pôle Emploi, en tous cas c’est ce qu’il dit au micro. Alors Lionel Fixaris, c’était son nom, en 1996 a mis 26 jours pour faire Marseille Paris,  il était parti un premier mai, journée symbolique de la fête du travail pour celui qui n’en avait pas, malheureusement, Jacques Chirac n’était pas à Paris ce jour-là. Pas facile toujours facile la vie !

Mots clés: