Replay du jeudi 1 octobre 2020

Ça s’est passée un 1er octobre, à Paris

Les débuts de Jean Louis Foulquier, l’équipe de foot de Paris n’est pas favori et on débaptise quelques stations de métro

En 1998, certaines stations de métro ont été débaptisées
En 1998, certaines stations de métro ont été débaptisées © Getty - Busà Photography

1972 – Les débuts de Jean Louis Foulquier 

Sur France Inter, la cousine germaine de France Bleu, l’animateur Jean Louis Foulquier faisant ses débuts dans une émission qui s’intitulait « Chanson à voir ». 

Grand spécialiste de la chanson française, Jean Louis Foulquier trainait souvent ses guêtres du côté de la rue Lepic dans les petits bistrots de quartier. 

Cette année-là, il a annoncé les concerts de la semaine à Paris, avec un certain Georges Brassens. 

1989 - Paris pas favori  

Les cracks de 1989 se nommaient Marseille et Bordeaux. Toute fois les Parisiens qui recevaient les Girondins les ont tenus en échec au Parc, un petit exploit du PSG comme le soulignait à la fin de la rencontre Christian Perez. 

Score final, 1 partout entre le PSG et Bordeaux, c’est l’Olympique de Marseille qui terminera premier de cette saison 1989 /1990, Bordeaux deuxième. Une place honorable pour Paris, cinquième du championnat de première division.  

1998 - On débaptise quelques stations de métro 

Il y avait quelques noms de station qui prêtaient à confusions, sur les grands boulevards par exemple, une station s’appelait Rue Montmartre.  

Alors les touristes, qui ne connaissaient pas bien Paris débarquaient rue Montmartre en pensant admirer le sacré Cœur ou la place du Tertre. Manqué, ils se retrouvaient sur les grands boulevards à trois kilomètres de Montmartre. Du coup, on a appelé la station tout simplement Grand Boulevard. 

Mots clés: