Toutes les émissions

La story France Bleu Périgord

Sarah une jeune donneuse
Sarah une jeune donneuse © Radio France - Bernard GUYOT

Don du sang : Sarah une jeune donneuse de sang

Diffusion du mercredi 3 avril 2019 Durée : 2min

On considère que les stocks de sang sont suffisants quand on a quinze jours de réserve. Au delà on arrive à un stade de demande. Sarah une jeune donneuse fait le premier pas à l'Etablissement Français du Sang de Périgueux.

Secours d’urgence, interventions chirurgicales, maladies du sang, cancers… Les besoins en produits sanguins sont quotidiens et ont fortement augmenté au cours des quinze dernières années. 

Les dons de sang sont en baisse. L'Établissement français du sang (EFS) lance un appel d'urgence aux donneurs.  

On considère que les stocks sont suffisants quand on a quinze jours de réserve. 

Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement ni médicament de synthèse capable de se substituer au sang humain et aux produits sanguins (PSL),  issus des dons de sang. Cet acte volontaire et bénévole est donc irremplaçable.

Le don de sang permet de soigner plus d’un million de malades chaque année en France. Irremplaçables et vitaux, les produits sanguins sont utilisés dans deux grands cas de figure : les situations d’urgence (hémorragies lors d’un accouchement, d’un accident, d’une opération chirurgicale…) et les besoins chroniques (maladies du sang et cancers). 

La durée de vie des globules rouges est de seulement 45 jours d’où ce besoin régulier de don du sang.