Replay du mercredi 22 avril 2020

Jour 37, retour en studio

Isabelle Karl animatrice à France Bleu Périgord n'avait pas mis un pied dans les studios depuis quatre semaines, même si elle travaillait chez elle, un écran ne remplace pas la présence des collègues. Depuis lundi elle pilote la vie en bleu 100% solidaire et elle en tire une bonne leçon.

Isabelle Karl de retour dans le studio d’antenne après 4 semaines de télétravail
Isabelle Karl de retour dans le studio d’antenne après 4 semaines de télétravail © Radio France

Quatre semaines chez soi à travailler autrement, c’est un défi que nous relevons tous à France Bleu, au début on tente de trouver ses marques, une auto-gestion, une façon inédite d’accomplir les petites tâches quotidiennes, mettre en écriture des informations pratiques pour la Dordogne et la Gironde, rédiger des articles sur la solidarité face au confinement ! Être en contact étroit avec sa direction par mail, pour garder le lien immuable les visio-conférences. Être attentif, réceptif, être à l’affût de l'information qui aidera nos auditeurs et nos internautes. Certes c’est notre travail d’avant mais pas comme avant !

Je découvre des nouveaux moyens, une technologie efficace mise en place par Radio France pour intervenir à l’antenne tout en étant chez moi. Dans cet épisode anxiogène pour tous, encore une fois, j’ai la chance d’apprendre. L’adaptation n’est pas spontanée mais elle apporte une richesse d’acclimatation.
Au bout de quinze jours, le manque des autres devient de plus en plus présent comme une angoisse ! Moi qui râle face au bruit dans l'open-space où nous préparons nos émissions, je m’étonne d’être en manque de cette promiscuité, la pause-café, les échanges avec les collègues. Nous ne pouvons pas vivre sans notre tribu professionnelle, je vois ainsi le verre à moitié plein, celui qui me rappelle que l’humain a besoin d’être en groupe pour se réaliser. 

Depuis le lundi 20 avril j’ai pu retrouver, non pas ma “tribu complète” (nous avons un protocole efficace pour être le moins nombreux possible dans nos locaux) mais une partie ! Sans exagération c’est euphorisant, cette sensation de revivre ses habitudes, ouvrir la porte avec son badge, connecter son ordinateur, imprimer son conducteur d'émission, se rendre en studio. Actuellement pour ne pas croiser Julien Pelé qui fait sa matinale dans le studio de diffusion, je présente l’émission la vie en bleu 100 % solidaire dans le deuxième studio de la station, à l’étage. Pendant trois heures, je retrouve les auditeurs de Dordogne et de Gironde (une semaine sur deux nous pilotons l’antenne, en syndication avec les équipes de Gironde qui a leur tour se retrouvent en télétravail, une mutualisation l’union de deux régions pour plus d’efficacité et de sécurité pour les salariés). Cette expérience je souhaite la partager avec vous, qu’elle vous donne envie de repartir dans vos bureaux, usines, commerces,... Après le confinement, vous vivrez comme moi la joie de remettre les pieds dans la routine. Cette routine que nous critiquons et qui nous manque tant en ce moment

Prenez soin de vous!