La vie du WEB

Du lundi au vendredi à 16h56

Vous êtes nombreux à aimer partir cueillir des champignons
Vous êtes nombreux à aimer partir cueillir des champignons © Radio France - Angeline Demuynck

3 applications pour votre cueillette de champignons

Diffusion du mardi 29 octobre 2019 Durée : 1min

C'est la saison des champignons, c'est l'automne. Et pour les amateurs de cueillette, il existe des applications !
 

"Champignouf", application gratuite sur   IOS et Android.
 

Elle permet de reconnaître l’espèce d’un champignon à partir d’une image.   Il suffit de prendre en photo le champignon avec son smartphone et   l’application donne les caractéristiques de ce dernier. Sur Champignouf, il  est aussi possible de sauvegarder ses coins à champignons et de savoir quel  est le meilleur moment pour aller cueillir des girolles et des cèpes. Pas mal  mais pas encore hyper sûre sûre, desfois l’application ne reconnait pas certains champignons ! C'est en tous cas ce que semble dire certains utilisateurs dans les  avis. 

"IK-Champi",disponible gratuitement sur iPad, iPhone et Android

Cette application a été développée et conçue par un mycologue. Cette application permet de mieux connaître les champignons et de  savoir si oui ou non ils sont comestibles. Conseils pratiques, illustrations  pour distinguer la différence entre un champignon et un autre… Ik-Champi se  veut ludique. Disponible gratuitement sur iPad, iPhone et Android, elle est   accessible aussi bien aux grands qu’aux petits.       
 

"Champignons Pro", application payante sur IOS et Android.

Cette application aide à  identifier les espèces de champignons croisées dans les forêts. Plus de 300  champignons y sont référencés. L’appli est « une bibliothèque complète  comprenant descriptions, illustrations, photographies ». Petit plus :  Champignons Pro propose un quiz pour tester ses connaissances. 

Ces applications, certes pratiques, ne sont pas infaillibles.   Elles ne doivent être utilisées qu’à titre consultatif. Chaque année, de   nombreux cas d’intoxication sont signalés.    Les conséquences sur la santé peuvent être graves, voire mortelles. En   cas de doute, demandez toujours l’avis d’un spécialiste (pharmaciens ou   association et sociétés de mycologie régionales). Et bonne cueillette dans les P.O.