Toutes les émissions

La Vie en Bleu en Cuisine

Du lundi au vendredi à 10h07

Les addictions à la nourriture touchent les 15-25 ans en France.
Les addictions à la nourriture touchent les 15-25 ans en France. © Getty - Martin Steinthaler

Les mauvaises habitudes alimentaires : des excès sans modération.

Diffusion du mercredi 30 janvier 2019 Durée : 28min

Nous courrons après le temps même en sortant du travail, et nous pensons déjà à la longue liste du week-end des choses à faire... Pendant ce temps, vos enfants vous attendent. Les petits ogres ont faim... Direction le fast-food. Une mauvaise habitude gargantuesque à modifier, pour leur bien.

Vendredi soir, vous sortez du travail et vous êtes fatigué de votre semaine. Vous êtes en empathie et en télépathie avec votre frigo puisque ce dernier est vide. La faute au temps immatériel de ne pas avoir fait vos courses alors que le pot de pâte à tartiner de 400 grammes était en promo. La tentation vous guette : s’arrêter à la pizzeria ou au fast-food qui se trouve sur le chemin du retour. Et bien sûr, vos enfants ou adolescents ne vous diront jamais, en vous voyant franchir le pas de la porte accompagné de cette gastronomie rapide, que vous êtes le pire des parents. Bien au contraire, ils vous aduleront, le temps du repas. 

Mais ce remerciement n'est pourtant pas sans conséquences puisque la mal nutrition est une mauvaise mode du XXI eme qui donne lieu à des addictions alimentaires chez les jeunes : surpoids, stress, cholestérol ou même hypertension artérielle

Assurément, il est tentant de céder aux caprices de notre futur Tanguy une fois les devoirs terminés pour le laisser jouer sur sa tablette ou sur sa PS4. Ou encore de le laisser naviguer vers les contrées insoupçonnées d'internet. Bref, la liste des caprices 2.0 est longue. Ou encore de "récompenser" votre enfant en lui donnant un bonbon pour sa politesse extraordinaire envers sa grande tante, invitée pour le repas du dimanche midi, comme vous le feriez innocemment avec votre chien ou votre chat... Attention, sucre = SOS addictions!

Certes, nous avons tous une appétence naturelle au sucre, mais la nourriture peut se révéler être une véritable addiction chez les jeunes car nos enfants mangent trop gras, trop sucré et pas assez de fruits et légumes. Par ailleurs, la mal bouffe n'est pas le seul facteur des addictions alimentaires : le temps passé devant les écrans pèse aussi dans la balance. 

Voici quelques conseils nutritionnels pour leurs bien-êtres et leurs santés à retrouver dans notre émission. Mais ne vous transformez pas en un parent stalinien. Le message du Dr Fénéon-Landou et du Dr Palmier est que chaque aliment ne doit pas être diabolisé et qu'un repas gras devrait être compensé le lendemain par un repas complet. 

Alors, oublions les écrans, le temps d'un bon repas en famille comme disait Etienne de la Boétie, poète et écrivain français du XVIe: "J'aime ce qui me nourrit, le boire, le manger et les livres". 

Marine GUITARD