Replay du vendredi 22 février 2019

Les modes alimentaires 2019

- Mis à jour le

Marcher le long d'une allée, avec des lumières aveuglantes et le bruit des flashs (du code barre)... Non, vous n'êtes pas sur un podium mais au supermarché. Sachez que nous, consommateurs, créons la mode alimentaire d'aujourd'hui et la tendance alimentaire de demain. Nous faisons le point.

Quelles sont les modes et tendances alimentaires 2019 ?
Quelles sont les modes et tendances alimentaires 2019 ? © Getty

L'art de consommer

Faire les courses est similaire à un défilé de mode : nous marchons vite et les sourires sont absents. a haute couture en moins certes, et la liste de course en plus. Par ailleurs, la mode joue avec notre frustration tout comme les dures lois de la consommation : 30 avocats pesés + 50 tomates achetées = le droit de recommencer. C'est réellement tentant, non ? Même si nous savons que la plupart de ces produits finiront  au centre de tri des déchets, la date butoir étant le surlendemain voire le lendemain de l'achat ...

De plus, comment résister aux packs de promotion capitaliste, à la typographie XL, avec écrit « 7 ingrédients de qualité. Et c’est tout » pour apprendre finalement que les ingrédients en question se limitent à 15% d'huile de palme, 56% de sucre, 13 % de noisettes et seulement 7 % de cacao ... Il est donc normal de se sentir manipulés. C'est pourquoi nous délaissons les produits industriels et que nous consommons davantage le « fait maison » et l'alimentation bio .

Malgré l'invasion des grandes marques dans nos chariots, celles-ci se prosternent face à nos réclamations puisque NOUS sommes les Karl Lagerled de l'alimentaire. Nous restons le couturier tendance car nous créons nos propres modes alimentaires en fonction de nos envies, de nos besoins, et donc de nos demandes.

Quelles seront les tendances alimentaires de demain ?

Les études effectuées par la coopérative CRESNA, expertise et médiation autour de l'alimentation, tendent à confirmer que les tendances alimentaires se voudront anti-gaspillage, exotiques et paradoxalement, locales. Mais favoriser les circuits courts demande du temps et de l'argent. C'est pourquoi nous nous tournons parfois aujourd'hui vers l'hypermarché du quartier plutôt que vers notre maraîcher.

Découvrez les tendances alimentaires 2019 en replay, avec Sarah Boivin, co-fondatrice et associée de la coopérative Cresna. 

Marine GUITARD 

Mots clés: