Replay du lundi 2 mars 2020

Comment cohabiter avec les petites bêtes qui vivent sous le même toit que moi ?

- Mis à jour le

Mouches, araignées, mille pattes, moucherons, poissons d'argent, cloportes... Tous ces insectes vivent dans nos maisons. Mais est-ce vraiment gênant ?

Comment vivre avec les insectes ?
Comment vivre avec les insectes ? © Getty - Cavan Images

On les redoute, on les rejettent, on les éjecte, on ouvre les fenêtres pour les faire sortir, quand ils ne se prennent pas un coup de chausson ou de tapette. Nos habitations ne sont pas hermétiques et les insectes y vivent. 

Stéphane Amilien, animateur nature CPIE Seuil du Poitou, nous donne ses conseils pour cohabiter en harmonie avec ces petits animaux.

Pour lutter contre les mites alimentaires, mettez vos aliments en bocaux en verre hermétiques. Si vous en avez beaucoup, vous pouvez utiliser des pièges à phéromones (efficace, cible uniquement les mites).

Pour lutter contre les mites qui s'attaquent aux vêtements, vous pouvez utiliser des huiles essentielles de menthe, de citronnelle et de tanaisie, de la lavande dans un petit sac en tissu. Les branches de laurier-sauce et les gousses d'ail sont aussi efficaces.

Il existe des moyens naturels d'éloigner les insectes : la craie, le marc de café empêchent les fourmis d'entrer chez vous, par exemple.

Les punaises de lit sont problématiques. Le gouvernement a d'ailleurs mis en place un site internet pour lutter contre les punaises de lit et un numéro de téléphone : 0 806 706 806.

Mais la plupart des autres insectes qui vivent dans nos maisons son inoffensifs. Les araignées mangent les mouches, les mites... Les mille-pattes (Scutigère) se nourrissent de punaises, fourmis, blattes, termites, moustiques). Il est donc bon de les laisser vivre à la maison. Cela veut dire aussi que votre maison est sans produits chimiques, sans insecticides.

Certains insectes aiment l'humidité comme les poissons d'argent (lépisme). Cela veut peut-être dire que votre maison manque d'aération, que la VMC (ventilation mécanique contrôlée) n'est pas assez efficace.

Mots clés: