Replay du mercredi 11 septembre 2019

Faut-il vraiment tout savoir sur ses origines ?

- Mis à jour le

La révision de la loi de bioéthique, dont le texte est discuté en ce moment, a remis au centre des discussions le sujet des origines.

Tests ADN
Tests ADN © Getty - Westend61

Le loi de bioéthique aborde le sujet des enfants nés de dons de spermes d'ovocytes. En France, 400 000 enfants sont nés sous X. Les tests ADN - pas possibles en France - ont révolutionné l'histoire des familles.

Fabrice Brault est détective privé à Tours et la moitié de son activité concerne la recherche des origines. 

  • Fabrice Brault constate que ceux qui viennent le voir pour savoir la vérité sur leurs origines se sentent amputés de leur histoire. Nés sous X ou adoptés, ils recherchent leur père ou leur mère biologique. Ces personnes ont des difficultés à se construire et ont une peur de l'abandon.
  • Quelque soit le secret de famille, Fabrice Brault estime que la vérité doit être dite sur l'origine des enfants. Les secrets de famille sont lourds à porter. "Quand on sait la vérité, on voit la vie autrement, cela lève un voile". La mise en relation avec la famille génitrice doit se faire avec beaucoup de délicatesse.
  • De plus en plus de Français font un test ADN à l'étranger, car c'est interdit en France. Ces tests, s'ils permettent de savoir la vérité, n'ont pas de valeur juridique. Ils n'engendrent pas de filiation.
Mots clés: