La Vie en Bleu, le Dossier de Bleu Poitou

Du lundi au vendredi à 9h05

Les directives anticipées
Les directives anticipées -

La personne de confiance et les directives anticipées : parlons-en

Diffusion du lundi 28 octobre 2019 Durée : 42min

Que voulez-vous pour votre fin de vie ? Qui pourra exprimer votre volonté si vous n'êtes plus en mesure de le faire ? Les directives anticipées, c'est le seul moyen d'être sûr que vos souhaits sur votre fin de vie soient respectés.

Il n'est pas obligatoire de rédiger vos directives anticipées, c'est un droit supplémentaire pour le malade.

Invitées : Mélanie Thibault et Laurette Blommaert, du Service juridique au CHU de Poitiers

  • Rédiger ses directives anticipées, c'est exprimer son souhait sur sa fin de vie : limitation, arrête des traitement pour maintenir en vie. Vous décidez pour vous-même, cela aide les médecins et vos proches. Les conditions pour rédiger ses directives anticipées : être majeur, si vous n'êtes pas en mesure d'écrire vous-même vos souhaits, vous pouvez les faire rédiger devant deux témoins.
  • Les directives anticipées sont un document qui a une valeur contraignante pour le corps médical. Vous pouvez mettre vos directives anticipées sur votre Dossier Médical Partagé, auprès de votre médecin généraliste, à votre personne de confiance...
  • La personne de confiance recueille votre volonté sur votre fin de vie. En cas d'absence de directives anticipées, le corps médical va recueillir l'avis de la personne de confiance, mais cet avis n'est pas contraignant.
  • L'idéal, c'est de parler de vos souhaits pour votre fin de vie à votre entourage. Le site internet Parlons fin de vie peut vous aider.