La Vie en Bleu, le Dossier de Bleu Poitou

Du lundi au vendredi à 9h05

Les perturbateurs endocriniens sont partout
Les perturbateurs endocriniens sont partout © Getty - Lphl Phat'hn Mali Waly / EyeEm

Réduire les perturbateurs endocriniens à la maison

Diffusion du mercredi 8 janvier 2020 Durée : 46min

Nous savons que de nombreux produits présents chez nous contiennent des perturbateurs endocriniens. Notre équilibre hormonal s'en trouve modifié sans que nous nous en rendions compte.Mais c'est devenu un vrai enjeu de santé publique.

Ils sont partout. Dans chaque pièce de la maison, ils portent le nom de phtalates, bisphénol, parabènes... Films plastiques pour recouvrir les plats dans la cuisine, colle sur les meubles en aggloméré, peintures sur les murs, dans les dentifrices, les shampoings... tous ou presque contiennent des perturbateurs endocriniens.

Quelques idées à retenir avec Virginie Migeot, chef du service de santé publique au CHU de Poitiers et Karine Baron anime des ateliers développement durable Ma valise écolo

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques, la plupart du temps d'origine chimique, qui perturbent le système hormonal. Nous savons qu'ils ont une influence sur la croissance, la fertilité, le comportement, la nutrition, le métabolisme, le système nerveux. On connait aussi leurs liens avec le cancer du sein, la cancer de la prostate, le diabète, l'obésité, les troubles neurologiques.

Il y a deux période de vulnérabilité dans la vie : les 1000 premiers jours de la vie et la période de la puberté.

La présence des perturbateurs endocriniens : 

Dans la cuisine : dans les contenants en plastique, les plats anti-adhésifs, le silicone. 

  • Préférez-leur le bois, l'inox, le verre, la porcelaine, la terre, le grès...

Dans la salle de bain : presque tous les produits cosmétiques contiennent des perturbateurs endocriniens, en particulier les rouges à lèvre, les vernis à ongle, le parfum, les crèmes.

  • Préférez-leur les produits les plus naturels possible.

L'entretien de la maison : bannissez les produits chimiques industriels. Vous n'avez pas besoin de désinfecter votre maison, la nettoyer suffit. 

  • Vous pouvez faire le ménage avec des produits simples : vinaigre blanc, bicarbonate, savon noir, marc de café, savon de Marseille, citron.

La chambre de bébé : les perturbateurs endocriniens y sont très présents surtout quand la pièce vient d'être fraîchement repeinte (peinture) et meublée (colles).

  • Choisissez des peintures à l'eau, à la chaux, des meubles en bois massif ou d'occasion. A défaut, laissez les meubles neufs dans le garage plusieurs mois pour qu'ils évacuent les produits chimiques qu'ils contiennent. Lavez tous les vêtements de bébé avant le premier usage.
  • Aérez au moins 1/4 d'heure le matin et le soir les pièces de votre maison.
Mots clés