Replay du vendredi 29 mai 2020

Se faire plaisir à table et résister au sucre et au gras

Attention au trop sucré et au trop gras !
Attention au trop sucré et au trop gras ! © Getty - surreal studios

Les conseils d'Isabelle Fernandes Lopes, diététicienne nutritionniste pour éviter de manger trop sucré et trop gras.

Le sucre. Il est naturellement présent dans quasiment tous les aliments sauf la viande, le poisson, les œufs et les matières grasses. C'est la première source d'énergie pour notre corps. Mais attention, les produits agro-alimentaires contiennent souvent trop de sucre. Cela créé une dépendance, car le sucre entre dans le schéma de récompense et de plaisir de notre cerveau.

Les fruits. Il est recommandé de manger environ 500 g de fruits et légumes par jour. La quantité moyenne recommandée pour les fruits est de 200 g par jour. Les fruits contiennent du sucre et des fibres. Les fibres contenues dans les fruits contribuent à ralentir l'absorption de sucre.

Le gras. Il y a deux grandes familles : les graisses animales (beurre, crème, lard) et les graisses végétales (huiles). 

Le beurre contient des acides gras saturés et de la vitamine A (intéressante pour la vue et le système immunitaire). 

Il y a des huiles qui peuvent se cuire (olive, pépin de raison, tournesol, arachide, coco) et des huiles plus appropriées pour l’assaisonnement (noix, noisettes). Variez les plaisirs, car chaque huile a ses avantages : omegas 3, 6, 9 (acides gras polyinsaturés).

Comment éviter les fringales ? Rajoutez aux trois repas par jours (petit-déjeuner, déjeuner et dîner) une collation vers 16 h ou 17 h. Si vous déjeuner très tôt le matin, vous pouvez aussi faire une collation dans la matinée.

Mots clés: