La vie en bleu : le dossier du jour

Du lundi au vendredi à 9h07.

Attention, il peut y avoir de la casse
Attention, il peut y avoir de la casse © Getty

Comment ne pas s'écharper en famille à Noël

Diffusion du vendredi 20 décembre 2019 Durée : 41min

Une étincelle peut tout faire déraper !

Avec Déborah Dausse Kluger, coach de vie à Cattenom. Voir le site internet. 

Noël = repas de famille

On peut étendre le sujet à tous les repas de famille (anniversaire, mariages, cousinades, etc…). 

Tous les conseils qui suivent son valables quel que soit l’objet de la réunion. 

Pour autant, Noël a une couleur particulière car le repas commence bien avant le jour J. 

Le stress lié à cette fête commençant bien avant le 24 ou 25, on a toutes et tous le temps de laisser bouillir (involontairement bien sûr…. quoi que) une jolie cocotte qui a donc plus de chance d’exploser au moment fatidique. 

Cela multiplie donc les risques. 

Ce qu'il ne faut pas dire 

-- Ne pas parler politique (voire même des grèves…). 

-- Ne pas parler boulot ou vacances (tout le monde n'a pas le même train de vie). 

-- Eviter les propos misogynes (ou pouvant être interprétés comme tel).

-- Eviter les sujets tels que : chasse, voiture électrique, écologie, argent, etc…

-- Eviter de parler du physique des personnes présentes (ou même absentes).

-- Eviter de parler des absents tout court ! 

-- Eviter de se lancer dans des explications sur VOTRE façon de cuisiner le plat que les hôtes vous ont servi.

-- Ne pas faire de remarque sur l’attitude des enfants des uns et des autres

-- Ne pas parler des enfants tout court !!

-- Eviter de parler des bonnes résolutions qui risquent de ne pas être tenues.

-- Ne pas trop picoler.

Sérieusement si on suit cette logique, on ne parle plus de rien, on se dit bonjour, Joyeux Noël (et encore) et on se tait.

IMPOSSIBLE ! 

Alors il reste 3 solutions que vous pouvez suivre. 

Être ou ne pas être... y aller ou ne pas y aller ! 

Pour le savoir, prenons ces 3 possibilités et procédons par la méthode ARI (Avantages, Risques, Inconvénients). 

1 – Se préparer à fermer sa bouche si on entend quelque chose qui nous heurte. 

On sourit et on dit « oui » (même si on se prend une remarque de la part d’une personne dont la poutre dans l’œil est plus grosse qu’un poteau électrique).

-- Avantages :

  • Pas de polémique, ni de tension venant de vous. 
  • Ambiance au beau fixe et si elle se dégrade cela ne viendra pas de vous. 

-- Risques encourus (pour vous) :

  • Frustration
  • Rancœurs, rancunes
  • Balancer LA phrase qui tue et plomber l’ambiance d’un coup (alors que ce n’était pas votre objectif)
  • Craquer, se mettre à hurler et passer pour un(e) fou(folle)

-- Inconvénients :

  • Il va peut-être falloir songer à une réconciliation si vous craquez !
  • Si vous optez pour cette solution, soyez prêt à en accepter les risques (tout est question d’avantages et inconvénients alors demandez-vous ce que vous préférez). 

2 – Y aller à reculons et là 2 options :

-- 2.1 – Prévenir l’hôte en lui expliquant qu’on y va pour elle (lui) ou pour faire plaisir à la grand-mère/au grand-père… mais que l'on ne supporte certaines autres personnes présentes. 

-- Avantages :

  • Vous respectez votre valeur « famille » (on peut supposer qu’elle est forte chez vous dans la mesure où vous faites l’effort d’y aller quand-même)
  • Vous faites plaisir à votre hôte / Mamie / Papy… et c’est important pour vous
  • Vous voyez les autres personnes que vous appréciez
  • Vous mangez bien (en espérant que la cuisine de votre hôte soit à la hauteur)

-- Risques :

  • Les mêmes que précédemment (frustration, craquage, rancœur, etc…) entraînant la déception de votre hôte / Mamie / Papy à qui vous aviez promis de vous tenir à carreau ! 

-- Inconvénients :

  • Réconciliation à envisager peut-être…

-- 2.2 – Ne rien dire à l’hôte et décider de prendre sur soi

Et c'est un peu la même chose

3 – On décide de ne pas y aller

-- 3.1 – On le dit franchement et on l’explique

-- Avantages :

  • Vous êtes droit dans vos bottes
  • En accord avec vous-même
  • Franchise et sincérité
  • Vous pouvez préparer votre discours et exprimer vos sentiments calmement

-- Risques :

  • Incompréhension malgré votre démarche explicative
  • Passer pour un(e) rabat-joie (mais ça vous vous en fichez peut-être)

-- Inconvénients :

  • Se brouiller avec l’hôte et des personnes que vous appréciez
  • Peut-être une réconciliation sera à envisager

-- 3.2 – On ne dit rien et/ou on trouve une excuse à 2 balles (style Bénabar : « Le Dîner »)

-- Avantages :

  • Pas d’explication, ni excuse ou justification à donner a priori

-- Risques :

  • Passer pour un goujat

-- Inconvénients :

  • Des explications à envisager peut-être a posteriori

A vous de choisir ! 

-- Envisagez toutes les possibilités décrites plus haut et même peut-être encore d’autres. 

-- Les réactions des un(e)s et des autres en fonction de ce que vous choisirez. 

-- Demandez-vous ensuite ce qui aura le plus d’impact émotionnel.

-- Qui n’avez-vous vraiment pas envie de blesser, décevoir, etc…

-- Et choisissez ! 

Allez... JOYEUX NOEL !