La vie en Bleu : experts

La vie en bleu : le dossier du jour

Du lundi au vendredi à 9h07.

Les différents types de collègues

Diffusion du mercredi 6 mars 2019 Durée : 38min

Pour éviter les problèmes, autant savoir à qui on a affaire !

Avec Geneviève Krebs de la chaîne du bien-être. Voir le site internet. 

Geneviève vient d'écrire un livre sur la dépendance au travail. 

    - Aucun(e)

Les différents profils de collègues et de collaborateurs en entreprise 

-- Le bon petit soldat : il ne pense qu'à bien réussir son travail, il ne sait pas dire "non" et ne pense qu'à accomplir sa tache auprès de la direction. Il ne vient pas au travail pour se faire des amis. 

-- Le colporteur : il ne dit rien, il est très sympathique au demeurant... mais il écoute et répète tout ce qu'il peut entendre auprès de la direction mais aussi des autres collègues. Il ne veut pas forcément créer de conflits, il pense simplement qu'en agissant de la sorte, il fera plaisir aux personnes auprès de qui il répète ce qu'il entend ailleurs. 

-- Le perfectionniste : il angoisse rien qu'à l'idée de ne pas réussir les missions qu'on lui donne. Il passe beaucoup de temps au travail et ne délègue rien à personne car personne ne peut faire aussi bien que lui. Il ne dit jamais "non" et accepte tout... pour se plaindre ensuite qu'il a trop de travail. Il peut devenir assez agressif envers ses collègues en leur reprochant de ne pas être aussi impliqués que lui. Il a l'impression que personne ne voit à quel point il se démène pour l'entreprise. 

-- Celui qui a besoin de scandales : il n'est pas méchant et ne veut pas forcément faire de mal mais voilà, il adore les ragots et les rumeurs. Le colporteur répète tout mais sans déformer... celui qui a besoin de scandales, lui, va avoir tendance à inventer des choses juste pour le plaisir de voir les autres se disputer ou lutter contre ça. 

-- Celui qui a besoin de passions : il vient au travail pour avoir des compliments, des "mercis" et pour se faire aimer de la direction et aussi des collègues, l'argent importe peu pour lui tant qu'il est bien vu par tout le monde. 

-- Le blessé qui devient blessant : il a vécu des déceptions, grandes ou petites, tout au long de sa carrière (réelles ou imaginées), il n'arrive pas à oublier et ressasse constamment ce qui a pu se passer même si c'est ancien. Il a l'impression que personne ne l'écoute et ne le comprend... et il en devient cassant et méchant envers les autres.