Replay du vendredi 12 juin 2020

Conseils pratiques, idées pour se balader, parlons randonnée dans les P.O

- Mis à jour le

Avec le déconfinement on a envie de se rattraper après l’enfermement à la maison, dans l'appartement. Du coup pourquoi pas une petite randonnée ? Des conseils pratiques sont ici.

Illustration : sentier
Illustration : sentier © Getty - fhm

Marcher sur un sentier du bord de mer, à la montagne rien de plus simple en apparence, les chemins sont nombreux, beaucoup sont balisés. Mais justement, comment reconnaître les repères pour ne pas se perdre, de quelle façon communiquer notamment en cas de soucis ? Et comment se chausser pour marcher et préparer un sac à dos fonctionnel et opérationnel ?

Notre invité, Mickaël Sulian, est un passionné de randonnée, il en a fait une chaîne YouTube, PO Express : la route des Catalans, avec de nombreuses balades filmées de la Côte Vermeille à la Cerdagne, du Capcir au Vallespir, des Aspres aux Fenouillèdes avec du patrimoine, du sourire et des repères pratiques.

PO Express : la Route des Catalans, propose aussi un forum pour échanger des conseils et des indications géographiques : https://poexpress.forumgratuit.org

Le déconfinement, le moment de retrouver la randonnée

Petits ou grands chemins, pour débutants ou initiés, le plaisir de la randonnée peut se redécouvrir actuellement au cœur d'une nature pleine de vie.

[Mickaël Sulian] Ah ça fait du bien, ça fait un mois que nous sommes déconfinés, j'ai bien profité, j'ai essayé de rattraper le temps perdu et je pense y être arrivé.

Et durant le confinement, quand on aime la nature et le grand air on est obligé de trouver des parades. L'idée c'était de regarder des vidéos comme celles de Mickaël, d'autant que pour rigoler, il a même expérimenté la rando confinée, à la maison.  

[Mickaël Sulian] Oui j'avais même randonné chez moi, il fallait trouver des solutions pour continuer la pratique de la randonnée, avec humour, j'ai fait cette petite vidéo.

Le choix des chaussures

Quand on part marcher sur une distance plus ou moins longue, avec du dénivelé et des cailloux, on ne prend pas les tennis, baskets, sneakers, bref les chaussures de sport du quotidien. Pour éviter les petits désagréments et autres problèmes plus embêtants, il faut des chaussures de randonnée. Certains magasins en proposent d'ailleurs à des prix très compétitifs, surtout si pour vous la rando c'est un loisir occasionnel.  

[Mickaël Sulian] Évidemment une tige haute pour la protection des chevilles, après si vous ne randonnez pas en montagne, il vaut mieux mettre une bonne paire de chaussures de randonnée imperméable et en gore tex mais la tige haute n'est pas essentielle, c'est en haute montagne qu'il faut la prendre pour les chevilles, surtout quand vous descendez, ça protège vraiment cette partie de notre anatomie.   

Et il faut choisir également des chaussettes adaptées.

La préparation du sac à dos  

On n'imagine pas des randonneurs sans le célèbre sac à dos, très pratique, plus ou moins lourd et volumineux. Mais on met quoi dedans, quels sont les incontournables à emporter pour randonner ?

[Mickaël Sulian] On va prendre de l'eau, un litre voir deux par personne, un petit « manche longue » si on part en montagne voir même un imperméable, évidemment on va prendre à manger puisqu'il faut bien s'alimenter pendant l'effort, on va éviter de prendre des choses grasses, on va vraiment prendre des sucres lents, et aussi des barres de céréales, qui sont essentielles pendant l'effort. Après on va prendre la crème solaire, la casquette, le téléphone, les pièces d'identité . Le portable oui, si on se perd le numéro 112 qu'il faut appeler en cas d'extrême urgence.

Le téléphone portable pour prévenir en cas de danger, de situation périlleuse, à condition évidemment de capter l'un des réseaux de téléphonie mobile. Et les talkies walkies alors ?

[Mickaël Sulian] Oh si on est plusieurs oui, d'ailleurs justement on évite de partir seul en randonnée, et si on part seul, on prévient toujours un proche.

Pourquoi pas donc les talkies walkies en cas de randonnée en plusieurs groupes en sachant que la portée reste très limitée.

Comment se repérer sur les sentiers ?

Marcher dans la nature, sur un sentier c'est aussi savoir se repérer, il y a des endroits ou on peut perdre sons sens de l'orientation, des bifurcations, des croisements. Un balisage est donc mis en place de façon très cadrée mais aussi en complément sous forme de repères discrets.

[Mickaël Sulian] On a plus de 3 000 kilomètres de sentiers de randonnées balisés dans le département, il y a le GR qui est un chemin de Grande Randonnée, balisage rouge et blanc, on a plusieurs GR qui traversent le département dont le célèbre GR 10 la traversée des Pyrénées et le GR 36 aussi qui est la traversée de la France qui part du Calvados, en Normandie, à côté de Caen et qui arrive à Bourg-Madame. Après on a les GRP, balisages Grandes Randonnées de Pays qui sont les balisages rouges et jaunes, des itinéraires qui sont dans le département, comme par exemple le GRP de la ronde du Canigó, le GRP du Fenouillèdes , le GRP de Cerdagne, du Capcir. Et il y a, enfin le balisage jaune qui est le balisage promenades et randonnées, plusieurs sentiers, de la balade facile à la balade compliquée. Et évidemment il y a des sentiers qui ne sont pas balisés, mais grâce à tous les randonneurs, les nombreux randonneurs qu'il y a dans le département, vous avez de temps en temps, vous allez voir des sortes de cailloux, des cailloux posés en tas qu'on appelle, des cairns, ça permet de se repérer sur les chemins pédestres quand ils ne sont pas balisés.  

Le dénivelé à gérer  

Certains chemins sont tranquilles, d'autres moins, ça grimpe, ça descend, parfois ça grimpe à nouveau et sur plusieurs kilomètres. Donc attention au choix d'un sentier adapté à notre niveau et à notre forme. On ne s'attaque pas comme ça au Canigó.

[Mickaël Sulian] Non, non surtout pas. D'ailleurs c'est l'un des conseils en randonnée, c'est  ne pas se surestimer, ça peut faire de nombreux dégâts, on adapte sa randonnée à sa capacité d’adaptation sur un terrain pédestre. On a des petites randonnées et des grosses, donc voilà on fait doucement, et surtout on ne se surestime pas.  

Pour commencer

Quand on se rend compte de la multitude de sentiers de randonnée disponibles dans les Pyrénées-Orientales on a envie de s'y mettre. Pour résumer on fait attention à l'équipement, on prévient ses proches, on opte pour un sentier en accord avec son expérience et ses capacités. Et si on randonne pour la première fois ou alors que l'on reprend la rando, il y a des petits coins très sympathiques en Pays Catalan.

[Mickaël Sulian] Alors le sentier du littoral ouais pourquoi pas, à condition d'avoir une bonne logistique parce que ce n'est qu'un aller (ce n'est pas une boucle), donc ce serait bête de faire un aller-retour, on voit en fonction des trains, et des bus. Par exemple si on part d'Argelès on va à Collioure ou à Port-Vendres voilà on se renseigne sur les transports en commun pour revenir à son point de départ. Après une super balade pour débutants, que je peux conseiller, c'est la cascade, les cascades de Vernet-les-Bains, qui sont en vidéo sur ma chaîne YouTube, c’est une super randonnée rafraîchissante, familiale ou vous pouvez pique-niquer au niveau d'une superbe cascade, la cascade des Anglais à Vernet-les-Bains.   

On fait évidemment attention aux précipices et pour les balades familiales prenez garde à choisir des itinéraires adaptés aux enfants qui pour la randonnée ne doivent pas être trop jeunes.

Quand aux serpents ils peuvent parfois être impressionnant, mais généralement ils fuient. Des couleuvre, des vipères aussi qui elles sont venimeuses.

[Mickaël Sulian] Alors sincèrement en dix ans de rando je crois que j'ai du en croiser un ou deux c'est tout. Après si vous avez peur des serpents n'hésitez pas à faire du bruit pour ne pas les voir quand vous randonnez.

Les serpents sont des animaux généralement craintifs dans les P.O, ils fuient, ne pas leur marcher dessus ou les piéger. En cas de morsure prévenir immédiatement les secours.

Mots clés: