Replay du jeudi 27 mai 2021

Immobilier dans les Pyrénées-Orientales : parlons des prêts

- Mis à jour le

Qui peut emprunter ? Quel est le rôle d’un courtier ? Le rachat de prêt c’est quoi ?

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Getty - Chalirmpoj Pimpisarn / EyeEm

Notre invité est courtier en prêts immobiliers, Fabien Plane du Cabinet Plane à Perpignan.

Le contexte

Après les confinements, alors qu’il y a encore la crise sanitaire, quelles sont les demandes de prêts immobiliers en ce moment ?

Après les confinements souvent les gens ont envie de visiter, de prendre l’air, donc du coup les agents immobiliers travaillent bien, il y a beaucoup de visites qui se réalisent et donc forcément beaucoup de demandes de prêts.

Qui demande un prêt immobilier ?

Acheter un bien immobilier signifie généralement crédit et le public qui demande un prêt est assez large.

Il y a les jeunes couples bien évidemment qui veulent capitaliser tout de suite au lieu de payer un loyer à fond perdu. On va avoir aussi les gens qui décident de s’acheter une résidence principale plus grande parce que souvent, un enfant de plus ou deux ça peut arriver. Donc c’est vrai qu’on a en majorité ce genre de personnes. Les plus de 50 ans, effectivement vous avez des clients qui ont été locataires toute leur vie et qui à 50 ans décident de se dire, je vais capitaliser dans mon patrimoine, je vais mettre ce loyer  que je donnais à un propriétaire, pour moi, et je vais profiter aussi des taux bas. Les taux bas permettent d’amortir plus rapidement son bien. Donc par conséquences il y a 5, 6 ans des gens qui empruntaient sur 25 ans pour la même mensualité pourraient économiser 3 voir 4 ans.

Et pour les plus de 50 ans il y a généralement une question d’assurance pour emprunter, écoutez le podcast pour en savoir d’avantage.

Le métier de courtier

Pourquoi éventuellement choisir un intermédiaire entre le financeur, la banque, et vous ?

Alors ça va être, on va dire, un médiateur, un intervenant entre le client et la banque. Son rôle est d'adapter le financement d'un client, aux besoins des clients, de façon à garantir un prêt répondant à toutes ses attentes. Alors ses attentes c’est bien évidemment, la faisabilité de son dossier, vous pouvez aller négocier n'importe quel taux de la planète et les meilleures, si le dossier n'est pas accepté, tout ça ne sert à rien. Ensuite, c'est de négocier, moi, j'appelle ça les cinq points importants : le taux, les assurances, les frais de dossier, la garantie prise par la banque et les pénalités de remboursement par anticipation si on souhaite, à un moment donné, éventuellement rembourser son prêt par anticipation. Mais dans un premier temps, la faisabilité avec, bien entendu, si vous voulez faire quelque chose sur mesure, c'est à dire le choix de la mensualité, parce que souvent, les clients ont tendance à se dire, j'ai vu ce bien qui me plait. Bon, je vais faire une simulation. En fait, c'est pas trop comme ça qu'il faut faire. Il vaut mieux aller se dire combien je peux rembourser tous les mois parce que la vie de chacun est différente d’un client à un autre.

Rembourser

Qui dit prêt signifie évidemment remboursement. Mais avec la crise actuelle, on se pose des questions sur l’avenir parfois.

Effectivement, on peut avoir bien évidemment des doutes. Toutefois, si vous aviez souscrit un prêt avant le covid aujourd'hui, les banques d'abord, sont très très conciliantes. Déjà, il y a une directive du gouvernement, de l'Etat. Et ensuite, les contrats de prêts, en tout cas sur les entre les 5, 6 dernières années, ont bien évolué les banques ont bien fait les choses, en l'occurrence, sur des délais éventuels où l'emprunteur peut demander à tout moment et sans frais un report de ses mensualités. Alors ça peut aller de 3 à 6 mois, donc, le conseiller peut éventuellement faire ça pour le prix pour le client. Toutefois, il faut quand même savoir quelque chose qui est à mon sens, très important. Quand on va au contentieux, c’est que vraiment qu’on ne peut pas faire autrement. Et à ce moment-là, effectivement, il y a bien évidemment la Banque de France qui prend le relais. Je vais veux dire vous êtes quand même entouré à plusieurs niveaux. La seule chose qui peut excéder, des fois peut être, les clients, c'est suite à ce type de contentieux, les frais qui vont être générés par ce contentieux. Et là, effectivement, ça devenir exorbitant. Bon, pour cela, il y a des avocats qui vous aident. Mais en tout cas, l'idée de la banque dès le départ, c'est de ne pas partir au contentieux, c'est de faire de l’amiable. Il faut le savoir.

Ecoutez le podcast pour une question concernant une demande de prêt en étant en CDD et pour des explications concrètes sur le rachat de crédit.