Replay du mardi 29 septembre 2020

Les métiers de la Gendarmerie

- Mis à jour le

De nombreux métiers, des perspectives de carrières, redécouvrons la Gendarmerie Nationale dans les Pyrénées-Orientales.

Illustration
Illustration © Getty - Georges Mir / EyeEm

Pas facile de choisir un métier on s’en souvient pour nous et maintenant quand il est questions des enfants on a envie de (bien) les conseiller pour leur future carrière surtout quand il y en a, à la maison, qui enchaînent les petits contrats dans des domaines qu’ils n’aiment pas.

On ne pense pas forcément à la Gendarmerie Nationale et pourtant elle recrute régulièrement avec des niveaux exigés différents et complémentaires. 

Pour en savoir d’avantage il y a une conférence organisée par le Lions Club Perpignan Pyrénées Doyen ce jeudi 1er octobre 19h au Mas des Arcades à Perpignan. Elle est animée par notre invitée, le Colonel Guillaume Poumeau de Lafforest qui est à la tête du groupement de Gendarmerie Départementale des Pyrénées-Orientales.

La Gendarmerie Nationale, sa spécificité, sa zone d’action, ses missions

On pense généralement : milieu rurale Gendarmerie, milieu urbain, Police Nationale. Qu’en est-il ?

Colonel Guillaume Poumeau de Lafforest

C’est une Institution Militaire qui est forte de 130 000 hommes et femmes qui appartiennent au Ministère de l’Intérieur et qui ont choisi pour mission d’assurer la sécurité des personnes et des biens en tout temps et en tout lieu. Et on exerce à peu près sur 50 % du territoire dont 74 % en zone urbaine ou périurbaine. Il y a une répartition par zone de compétence en France avec les villes de très grandes importances qui sont confiées à la Police Nationale.

Dans les Pyrénées-Orientales.

Colonel Guillaume Poumeau de Lafforest

Il y a 226 communes dans les Pyrénées-Orientales ; 225 relèvent de la Gendarmerie Nationale et la seule commune qui relève de la Police Nationale c’est Perpignan. En revanche nous y intervenons notamment dans le cadre de la poursuite de nos investigations judiciaires qui nous amènent parfois à aller interpeller en plein cœur de Perpignan des gens qui doivent répondre de leurs actes.

Devenir Gendarme

Peut-on commencer jeune et de quelle façon ? 

Colonel Guillaume Poumeau de Lafforest

D’abord vous pouvez devenir soit Gendarme Adjoint Volontaire, soit Sous-Officier, soit Officier de Gendarmerie. Et vous n’êtes jamais bloqués dans votre statut, vous pouvez évoluer en interne. Pour être Gendarme Adjoint Volontaire, il faut être âgé au moins de 17 ans, il faut avoir fait sa JAPD (Journée d’Appel de Préparation à la Défense, Journée Défense et Citoyenneté) puis il faut être apte physiquement, il n’y a pas besoin d’avoir un niveau scolaire particulier. Et pour être Sous-Officier, il faudra avoir 18 ans et passer un concours mais cette fois être au moins titulaire d’un baccalauréat.

Gendarme et Gendarmerie

Gendarme Départemental et Gendarme Mobile, c’est complémentaire.

Colonel Guillaume Poumeau de Lafforest : 

Vous avez deux grande Gendarmeries qui sont connues, la Gendarmerie Départementale que vous trouvez dans l’ensemble du département, il y a un maillage territorial, c’est la Brigade que tout le monde connait et puis il y a en France 109 unités constituées de Gendarmes qui se déplacent tout au long de l’année, à peu près 220 jours par an, pour se déplacer sur les différents maintiens de l’ordre, manifestations qu’ils encadrent et parfois sur lesquelles ils doivent intervenir pour rétablir l’ordre public. Ce sont les Gendarmes Mobiles qui font ça tout au long de l’année, ils ont une deuxième mission quand ils ne sont pas employés en maintien de l’ordre, ils viennent nous renforcer, nous Gendarmes Départementaux à la faveur des déplacements de population, c’est le cas dans le département des Pyrénées-Orientales à la faveur de l’été, on enregistre un afflux massif de population touristique et là je reçois 90 Gendarmes Mobiles qui viennent me renforcer pour faire face à cet afflux de population.

La mobilité

On le sait être Gendarme demande de fortes capacités de mobilité, il ne faut pas avoir peur des déménagements !

Colonel Guillaume Poumeau de Lafforest

C’est un statut de Militaire, les Officiers bougent à peu près tous les 3 ou 4 ans, les Sous-Officiers un peu moins, mais ils sont quand même soumis à la mobilité dans le cadre de leur avancement de carrière.

Les réservistes

Il est possible d’exercer un tout autre métier et de devenir réserviste à la Gendarmerie.

Colonel Guillaume Poumeau de Lafforest

Les réservistes sont des hommes et des femmes qui assurent en dehors de leur activité professionnelle, un renfort aux unités de la Gendarmerie Nationale. C’est à peu près 30 000 personnes en France, un peu plus de 400 dans le département et dont 70 % sont issus de la société civile. Des parcours différents, chefs d’entreprises etc. qui font le choix ponctuellement de venir nous épauler pour faire toutes les missions à l’exception de deux : l’exercice de la police judiciaire pour lequel ils n’ont pas de compétence et le maintien de l’ordre pour lequel ils ne sont pas formés. Il faut être au moins âgé de 17 ans, on a beaucoup de jeunes dans le département et moins de 30 ans pour les candidats civils. Chaque journée à nos côtés fait l’objet d’une rémunération.

Le recrutement féminin

De nombreuses femmes font le choix de rejoindre les rangs de la Gendarmerie Nationale.

Colonel Guillaume Poumeau de Lafforest

Il y a beaucoup de recrutement féminin, pour vous donner un chiffre au plan national on doit être à un taux de féminisation de 19,5 % ou 20 % en Gendarmerie et les femmes ont toute leur place dans nos rangs, elles exercent rigoureusement les mêmes missions que les hommes, elles travaillent en Unité Territoriale, en Unité de Recherche, elles exercent des commandements ...

Les civils de la Gendarmerie

Il y en a aussi.

Colonel Guillaume Poumeau de Lafforest

Des civils qui sont exclusivement sur des fonctions de soutien, nous en avons dans les secrétariats, à l’échelon régional à Montpellier, nous avons des civils qui sont experts dans les fonctions financières, logistiques, de communication etc.

Pour en savoir d’avantage sur les métiers de la Gendarmerie : https://www.lagendarmerierecrute.fr

Mots clés: