Replay du lundi 24 mai 2021

Les sports aquatiques de glisse entre Leucate et Argelès

- Mis à jour le

Wing foil, paddle, windsurf, kitesurf, on passe les sports de glisses aquatiques en revue depuis Leucate La Franqui avec un champion.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Getty - binabina

Notre invité : Nicolas Akgazciyan de F400 Surf School à Leucate La Franqui.

Le Wing foil

C’est la discipline super tendance en ce moment mais c’est quoi et ça marche comment ? On tient une grande voile avec ses mains, dans ses bras et on vole presque sur l’eau.

La voile géant qui nous fait penser aux kitesurf, mais finalement, qui se tient à bout de bras donc sans fil et qui tient presque comme une voile de windsurf, donc, c'est vraiment un peu un mix de ces deux sports le windsurf et le kite. Et la planche qui est très tendance avec le foil mais aussi la planche attachée comme un kite ou comme un wakeboard ou un surf. Donc voilà, c'est vraiment cette jonction de tous ces sports-là qui fait que le sport est en plein essor et éveille un peu l'intérêt de toutes ces personnes de tous les horizons et des personnes extérieures au vent aussi, bien sûr, qui ont envie d'essayer.

Wing pour aile et foil pour aileron.

Vous avez un mât qui va assez profond dans l'eau et vous avez une barre qui est perpendiculaire avec deux ailerons de différentes tailles, bien sûr, et qui vous permet de pouvoir vous élever ne serait-ce que déjà à petite vitesse. Et donc, on n’est plus en contact avec l'eau. On vole à peu près à 60 cm de hauteur. Et voilà, on a vraiment ce sentiment de voler, de planer, le phénomène est incroyable. Il faut vraiment le ressentir. Mais effectivement, quand on va initier quelqu'un, on va l'initier à bien comprendre comment manier son aile pour propulser, se diriger, tourner sur un gros support. Et par la suite, une fois qu'il a la maîtrise de son aile, on le met sur cette planche foil, bien sûr adaptée pour les débutants, qui sera beaucoup plus adapté et sans danger, mais qui maîtrisera son aile.

Faut-il des capacités physiques, sportives particulières ?

Pas tant que ça, finalement. On peut penser qu’étant donné que c’est à bout de bras, on va vraiment forcer sur le dos, les bras et en fait, c'est assez léger. C'est plutôt, de la finesse. On va utiliser plus de technique, donc c'est pour ça que nous, à l'école, on sensibilise bien, à bien exploiter son bras avant, son bras arrière qui a un rôle attribué. Et au final, on s'aperçoit qu'une fois qu'on est en l'air, c'est vraiment du flottement et on va vraiment plutôt chercher à manier son aile pour arriver à générer la puissance, juste la puissance nécessaire pour pouvoir rester en l'air. Et finalement, ce n'est pas de la résistance le flottement du foil fait qu’on est vraiment sur des oeufs. Mais un peu comme une sensation quand on est sur la poudreuse, la neige. Voilà, c'est vraiment un petit flottement et on va se diriger après, comme en surf sur les pointes de pieds, les talons, ce qui va nous permettre de remonter vers le vent descendre le vent. Donc, c'est ça qui est fou, ça peut impressionner de par le foil. Mais finalement, une fois qu'on a la maîtrise de son aile, on oublie ce foil.

Le KiteSurf

Vous être tracté par une voile, on a vu ça déjà, mais pour le pratiquer alors ?

C'est une grosse aile qui est dans les airs reliée par des fils et vous êtes attachés par un harnais soit sous forme de culotte, soit dorsal. Et voilà, on utilise une toute petite planche et on est propulsé de manière ascensionnelle de par cette grosse aile qui se situe au-dessus de votre tête et qui peut arriver à vous propulser à très faible vent. Et après, si le vent venait à forcir, on adapte forcément la surface de l'aile. Un peu plus réduite en fonction, pour que ça tire un petit peu moins dans les bras et qu'on puisse aller le plus loin possible sur la plage d'utilisation en termes de vent.

Le WindSurf, la planche à voile

C’est un classique très acrobatique pour les champions comme Nicolas mais c’est toujours pratiqué par le grand public et notamment à Leucate La Franqui.

Tout s’apprend avec des supports adaptés. Ici au club, on a tout ce qu'il faut avec des grosses planches pour pouvoir vous initier de manière stable, pour que vous soyez bien concentrés sur votre voile, le maniement et comprendre le rôle du bras avant le rôle du bras arrière. Et une fois que vous avez compris comment propulser et contrôler votre direction, progressivement, on va descendre le volume pour que ça devienne plus rapide et qu'on puisse arriver à faire des sauts.

Quel sport de glisse pratiquer de préférence après 50 ans ? Réponse en écoutant le podcast.