Replay du jeudi 19 novembre 2020

Mission Locale Jeunes, la MLJ des Pyrénées-Orientales. Quelle situation avec le confinement ?

- Mis à jour le

Emploi, logement, accompagnement, domiciliation, vêtements, les différentes missions de la MLJ 66, en temps de crise aussi.

Illustration : jeune, difficultés et aide.
Illustration : jeune, difficultés et aide. © Getty - erhui1979

C’est une structure de Perpignan qui mérite d’être d’avantage connue car elle rend de très nombreux services principalement aux 16-25 ans en situation difficile.

Trouver un logement, du travail, bénéficier d’un soutien psychologique. Les missions de ce service public sont nombreuses et multiples. Surtout en ces temps difficiles.

Au niveau emploi, il y a accompagnement, même dans l’univers de l’entreprise pour faciliter l’accès au travail.

Notre invité : Véronique Ramirez, directrice de la Mission Locale Jeunes des Pyrénées-Orientales, la MLJ 66.

Un service public ouvert évidemment durant le confinement

La MLJ 66 continue ses actions positives durant cette phase de confinement avec un accueil adapté, toujours assuré en cas d’urgence ou pas, dans le respect des gestes barrières, des mesures sanitaires et de distanciation sociale. 

Véronique Ramirez

Le même accueil qu’avant le confinement, mais sur rendez-vous. La Mission Locale a une mission de service public, elle reste donc ouverte tous les jours, du lundi au jeudi et le vendredi nous sommes en télétravail pour respecter bien évidemment les mesures, dans le cadre du confinement. Donc tout jeune peut venir à la Mission Locale sur rendez-vous, et puis les jeunes qui sont dans l’urgence, peuvent bien évidemment venir, nous les recevrons un à un, nous les ferons attendre dehors, de manière à ce que ils puissent eux aussi respecter les consignes de sécurité.

Une période compliquée

Ce n’est pas qu’un cliché, mais jeunesse est souvent synonyme de sorties, de relations sociales, d’amis, de partages dans un restaurant ou au cœur d’un café des Pyrénées-Orientales. La période actuelle de reconfinement est donc forcément difficile.

Véronique Ramirez

C’est dur pour les jeunes, ils se sentent un petit peu exclus. C’est un climat qui est anxiogène pour ces jeunes, ils ne se projettent plus dans l’avenir, c’est surtout ça, ils se demandent ce qu’il va se passer dans l’avenir pour eux. C’est surtout l’isolement qui est compliqué pour eux aujourd’hui. Nous avons une psychologue clinicienne qui accompagne les jeunes qui sont le plus en difficultés, en détresse et qui fait des petits groupes de paroles à raison de 4, 5 jeunes bien évidemment mais aussi qui accompagne et qui accueille tous ces jeunes pour, par la suite les renvoyer vers les services concernés.

Rechercher du travail

Que peux concrètement proposer la MLJ 66 au niveau boulot ?

Véronique Ramirez

Nous ne sommes pas concurrentiels avec Pôle Emploi, au contraire nous sommes partenaires. La Mission Locale accompagne globalement les jeunes, c’est une prise en charge globale, on va lever les freins à l’insertion sociale en amont, avant de proposer des emplois. C’est-à-dire que le jeune doit être bien dans sa tête pour pouvoir trouver un emploi. Ce que nous pouvons apporter en plus, ou en complémentarité de Pôle Emploi, nous avons des offres d’emplois qui sont adaptées au profil des jeunes de 16 à 25 ans puisque nous accompagnons les jeunes de 16 à 25 ans, nous avons des ateliers de recherche d’emploi aussi, tous les jours, pour justement proposer l’emploi qui correspond au profil du jeune qui recherche cet emploi. Et puis nous proposons aussi beaucoup, beaucoup d’apprentissage.

La « Garantie Jeune »

Quand on est jeune entre 16 et 25 ans, à la recherche d’une situation plus sereine, on peut demander à bénéficier de cette « Garantie Jeunes » si vous êtes en recherche active d’emploi et en grande difficulté.

Véronique Ramirez

La Garantie Jeune, c’est un programme qui s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans et qui leur permet d’avoir une allocation mensuelle de 497 Euros. Pour cela ils devront bénéficier d’un accompagnement renforcé par un conseiller dédié de la Mission Locale, ils devront avec ce conseiller faire des recherches actives d’emploi, passer par des phases de formation, passer par des phases d’immersion en entreprise, il y a un accompagnement pendant un an jusqu’à ce que le jeune trouve un emploi. Donc ça, c’est quand même un accompagnement qui est très intéressant parce qu’on associe l’allocation avec l’expérience qu’il va avoir au sein des entreprises où il va effectuer des périodes d’immersions et une formation.

Un partenariat avec les entreprises des Pyrénées-Orientales

Le binôme jeune – entreprise peut vraiment fonctionner dans notre département, y compris durant cette période de crise. Pour être encore d’avantage efficace, la MLJ 66 propose un accompagnement complet des jeunes. 

Véronique Ramirez

On a beaucoup d’entreprises partenaires de la Mission Locale qui nous proposent des offres d’emplois que nous mettons bien évidemment en commun avec Pôle Emploi, nous souhaitons vraiment travailler ensemble pour trouver le plus de solutions possibles à tous les demandeurs d’emplois. Donc aujourd’hui nous on a encore 280 offres d’apprentissages à pourvoir, donc on voit bien que les entreprises nous contactent, nous proposent beaucoup d’offres. Nous faisons des pré-sélections pour les entreprises, et jusqu’à l’embauche du jeune, la Mission Locale est présente auprès de l’entreprise pour l’aider dans toutes ses démarches administratives et de recrutement. Nous proposons aussi à l’entreprise d’accompagner le jeune même lorsqu’il est dans l’entreprise pour lever tous les freins, pour que le jeune puisse perdurer dans cette entreprise.

Une « boutique logement » à Perpignan avec la MLJ 66

Se loger c’est basique mais on le sait c’est généralement compliqué voir très compliqué pour certains jeune. La Mission Locale Jeunes des Pyrénées-Orientales pour épauler notamment à travers sa « boutique logement ». 

Véronique Ramirez

Nous avons des bailleurs privés, des bailleurs publics qui sont vraiment partenaires de la Mission Locale. La Mission Locale possède grâce aux services de l’Etat de 35 logements en pré-autonomie, c’est-à-dire que nous accueillons ces jeunes dans le logement pendant 6 mois, et dès lors qu’ils ont trouvé un petit travail ou qu’ils ont un petit revenu, par exemple une formation rémunérée, nous les orientons vers des logements qui vont perdurer au fil du temps.

Et la MLJ propose aussi un service de « domiciliation ».

Véronique Ramirez

ça sert aux jeunes qui n’ont pas de domicile fixe, des jeunes qui viennent parfois d’autres départements mais des jeunes aussi qui sont sur le département et qui pour une raison qui les concerne, à un moment donné sont soit exclus du foyer familial, soit quittent leur logement, donc ils n’ont plus de logement mais surtout ce qui est aussi très important c’est qu’ils n’ont plus de lieu où on peut adresser leur courrier. Et c’est ce qui est le plus important. C’est-à-dire que le jeune doit être en mesure de recevoir son courrier de façon à pouvoir répondre à toute demande, notamment une proposition d’emploi, une aide financière, la CAF … Donc nous domicilions les jeunes à la Mission Locale, qui sont accompagnés par la Mission Locale, afin de leur donner le courrier, afin de les aider aussi à traiter ce courrier, à régler tous leurs problèmes administratifs de façon à ce que eux aussi puissent accéder à terme à une formation qualifiante, à un emploi, à ce qu’ils souhaitent. 

La Mission Locale Jeunes des Pyrénées-Orientales quartier Gare à Perpignan 7 Boulevard du Conflent 66000 PERPIGNAN Tel : 04 68 34 26 61 Courriel : mission.locale.jeunes@mlj66.fr 

Le site internet : https://mlj66.org