Replay du vendredi 9 octobre 2020

Cancer du sein : dépister c'est vital

- Mis à jour le

Octobre Rose, c'est la 27ème campagne d'information sur le dépistage précoce et de lutte contre les cancers du sein. Ce cancer qui touche une femme sur huit, mais qui pris, en charge tôt, peut être très bien soigné.

Octobre rose, c'est le mois du dépistage du cancer du sein.
Octobre rose, c'est le mois du dépistage du cancer du sein. © Getty - SimpleImages

Le cancer du sein touche 58 000 femmes tous les ans. Le Dr Dominique Coste est le Vice président de la Ligue contre le cancer de la Vienne et membre du Réseau Onco Poitou-Charentes et a contribué à mettre en place le dépistage du cancer du sein. 

Le dépistage organisé

Il concerne les femmes de 50 à 74 ans, qui sont invitées à faire tous les deux ans, d'une mammographie, prise en charge à 100 % par l'Assurance Maladie sans avance de frais. Il y a seulement 50% des femmes qui suivent cette recommandation.

Les premiers dépistages

Le dépistage précoce se fait chez les femmes qui ont une facteur de risques plus important que les autres : femmes ayant déjà eu un cancer dans la famille. Les femmes qui ont déjà eu un cancer du sein ont plus de risque à faire un deuxième cancer. Elles sont suivies régulièrement.

Les examens

La mammographie est une radio qui permet de détecter le cancer du sein. Cet examen peut être complété par une échographie, qui peut préciser l'image et permet de mieux lire les seins atypiques.

La prévention

Pour éviter les cancers, il est important d'avoir une bonne hygiène de vie : limiter la consommation d'alcool, de tabac, d'éviter la surcharge pondérale, de pratiquer une activité physique, avoir une alimentation saine et équilibrée. 

Mots clés: