Replay du mercredi 7 avril 2021

Création d'entreprise, l'Adie peut vous accompagner

- Mis à jour le

Pas besoin d'avoir de l'argent ou un diplôme pour se lancer dans l'entrepreneuriat. L'Adie (Association pour le Droit à l'Initiative Economique) accorde des micro-crédits et propose un suivi des projets.

L'Adie de la Vienne a financé plus de 500 micro-crédits en 2020.
L'Adie de la Vienne a financé plus de 500 micro-crédits en 2020. © Getty - Klaus Vedfelt

Pour Stéphane Guibert, directeur territorial adjoint à l'Adie, La bienveillance est le maître mot quand un créateur d'entreprise pousse la porte de l'association.

Un pied à l'étrier

L'Association pour le Droit à l'Initiative Economique existe depuis 1989. L'Adie permet aux porteurs de projets qui n'arrivent pas à trouver un financement classique auprès d'une banque de financer leur démarrage d'activité. 9 entreprises sur 10 ont moins de deux salariés. 

Chacun peut devenir entrepreneur, même sans argent, même sans diplôme.

La crise n'a pas freiné la création de micro-entreprises. Le principal obstacle à la création d'entreprise c'est l'accès à un prêt. Prêt qui permet de financer un démarrage d'activité : constitution d'un stock, achat de matériel, d'un véhicule... 

Depuis 2020, les créateurs d'entreprise prennent plus de temps pour mûrir leur projet, mais ne renoncent pas.  

Les formations

L'Adie propose plusieurs formations pour les créateurs d'entreprises, comme "Je deviens entrepreneur", une formation de 45 h certifiante et gratuite. Il y a aussi des ateliers de méthodologie qui permettent d'affiner la mise en place du projet.

Certains ateliers sont individuels, ils sont accessibles gratuitement, si vous êtes éligible aux aides de l'Adie. 

L'aide financière 

L'Adie emprunte aux banques et prête ensuite aux porteurs de projets. 12 000 €, c'est le montant maximum des prêts accordés.

Tout prêt doit être remboursé. Ce qui est le cas avec l'Adie, car le projet a été bien préparé et correspond à un marché réel.

L'accompagnement à la création d'entreprise peut passer aussi par la microfranchise solidaire.

L'accompagnement

Ce qui fait la différence avec l'Adie, c'est la qualité de l'accompagnement tout au long du projet : de l'idée un peu flou à l'immatriculation de l'entreprise. Tous les porteurs de projets sont accompagnés dans le temps, c'est à chaque fois du sur-mesure. 

Les bénévoles de l'Adie qui accompagnent les créations d'entreprise ont une longue expérience, une expertise dans le domaine.

86% des micro-entreprises soutenues par l'Adie existent toujours 3 ans après leur création.