Replay du lundi 22 mars 2021

La langue française, une langue vivante ?

- Mis à jour le

La langue française est une langue qui a une histoire, qui s'écrit aussi au jour le jour avec les usages de ceux qui la parlent. Une langue n'est pas figée, elle bouge dans le temps.

300 millions de personnes dans le monde parlent le Français.
300 millions de personnes dans le monde parlent le Français. © Getty - atakan

Pour Antoine Gautier, maître de conférence en linguistique française à l’université Paris-Sorbonne, beaucoup de langues ont une langue littéraire et une langue parlée.

Brève histoire de la langue française 

58 av. J.-C. à 51 av. J.-C. : les Romains qui envahissent la Gaule imposent le latin 

14 février 842 : Les Serments de Strasbourg 1er texte qui n'est pas rédigé en latin (mais en langue germanique et en langue romane).  

1539 traité de Villers-Cotterêts : François 1er institue le français comme la langue pour les actes officiels et notariés. La langue devient un enjeu politique, elle tente de réduire le pouvoir de l'église.

29 janvier 1635 : la création de l’Académie française, officialisée par le cardinal de Richelieu. 

En 1694 : année de parution du premier dictionnaire de l’Académie Française.

1880 : la langue française devient obligatoire dans les écoles.

Ce qui rend une langue vivante

Une langue vivante évolue. Elle n'est jamais "pure". On ne parle pas exactement le même français dans Poitou, en Acadie, en Belgique, en Afrique ou en Suisse. Imposer le français a ordonné  l'abandon des dialectes. Antoine Gautier précise une règle valable pour toutes les langues : 

En linguistique, l'usage est souverain.

Une langue bouge, en intégrant de nouveaux mots. La preuve tous les ans avec des nouveaux mots du dictionnaire, en 2020 : "déconfiner", "déconfinement", mais aussi un anglicisme : "cluster". 

Il y aussi mots ces mots anciens dotés d’un sens inattendu (comme traçage ou écouvillon), ces mots composés (télé- est sollicité : télétravailler, téléconsultation), ces expressions inédites (le patient zéro, la distanciation sociale, ou plutôt physique). 

La question de genre est aussi intéressante : l’Académie Française recommande l'emploi du féminin pour Covid, mais l'usage impose le masculin. 

Comment les jeunes s'emparent de la langue

Les mots peuvent changer de sens d'une génération à l'autre. L'appropriation du langage par une génération marque l'appartenance à un groupe, avec ses codes. C'est la même chose pour l'argot, le verlan. Il y a aussi des effets de mode dans l'usage de certains mots.

Le numérique bouleverse la langue

L'écriture numérique bouleverse notre rapport à la langue. Est-ce que l'écriture SMS c'est encore du français. Avec des graphies étonnantes comme : "comment sa va ?" (sic). Antoine Gautier défend cette nouvelle écriture : 

C'est du français écrit par des francophones. Ça donne à voir une langue écrite qui n'existait pas.

Mots clés: