Replay du lundi 26 octobre 2020

Le viager a changé

- Mis à jour le

Le viager a longtemps est un type de vente particulier. Un vendeur et un acheteur se mettent d'accord sur un bien immobilier qui sera transféré de l'un à l'autre au moment du décès du premier. Le viager intéresse de plus en plus les seniors.

Le viager est perçu autrement depuis quelques années, il s'adapte aux nouveaux besoins des seniors.
Le viager est perçu autrement depuis quelques années, il s'adapte aux nouveaux besoins des seniors. © Getty - The Good Brigade

Longtemps, le viager a été associé à l'anecdote de Jeanne Calment. Le notaire avait signé avec la vieille date de 90 ans un viager qui a duré... 32 ans ! C'est évidemment un cas rarissime. De plus en plus de seniors souhaitent rester le plus longtemps possible chez eux, mais sans toujours avoir les moyens d'entretenir le bien. Le viager apparaît comme une solution intéressante pour Henri-Pierre Ouhibi, directeur général de Viager Consulting Group.

Le viager : permet de mieux vivre

La perception du viager a changé, il est plus perçu comme un moyen d'utiliser son patrimoine pour mieux vivre.  Le viager est une solution pour garder le plus longtemps possible les moyens de son autonomie, c'est un sujet auquel les seniors sont très sensibles. Mettre son bien en viager permet de ne plus payer de taxe foncière, qui est alors à la charge de l'acheteur. En revanche, c'est bien l'occupant qui paie la taxe d'habitation.

Avec le viager, on devient propriétaire d'une vie plus confortable.

Si le vendeur doit quitter son domicile pour un EHPAD, à partir du moment où le départ est définitif, la transmission physique du bien se fait entre le vendeur et l'acheteur. Dans ce cas-là, la rente est réévaluée.

Une vente qui repose sur l'aléa

C'est le principe du viager, ni le vendeur, ni l'acheteur ne savent à quel moment le bien immobilier sera transmis physiquement. La vente en viager est annulée si le décès du vendeur intervient dans les 20 jours suivant la signature du contrat. 

Toutes les situations sont différentes, il est essentiel d'étudier vos besoins, en tant que vendeur. Le viager peut reposer sur un capital, sur une rente viagère ou sur les deux.  Plusieurs éléments sont pris en compte pour déterminer le montant de la vente en viager : la valeur foncière du bien, l’âge du vendeur, le versement d’un bouquet et son montant, le statut libre ou occupé du bien vendu en viager.

Les avantages du viager

Acheter un bien en viager, c'est un investissement intéressant. C'est une façon d'investir son argent dans la  pierre sans emprunt bancaire. D'ailleurs 80% des acheteurs ne vont pas habiter le logement.

Vendre en viager permet de rester le plus longtemps possible dans son logement et de mieux vivre sa retraite.

Les précautions à prendre

Vendre en viager, c'est un choix familial pour le bien-être des parents et celui des enfants. Cela peut aussi permettre d'éviter les déchirement dans les familles recomposées, avec une succession simplifiée. Il possible de vendre son bien en viager à un de ses enfants, mais il faut l'accord des autres héritiers et une bonne évaluation du bien immobilier. Il y a une protection du conjoint survivant, en fonction du contrat de mariage ou du Pacs avec testament.

Mots clés: