Replay du mardi 27 avril 2021

Surmonter la fatigue du lendemain

- Mis à jour le

Quand dès le matin on est plus fatigué-e que le soir au moment de se coucher, on se dit que la journée va être très très longue ! Une tracasserie, une série que vous n'arrivez pas à lâcher, un livre passionnant, les raisons sont nombres pour trop peu ou mal dormir.

La fatigue du lendemain est gérable avec quelques conseils concrets.
La fatigue du lendemain est gérable avec quelques conseils concrets. © Getty - Westend61

Il y a des moyens simples et accessibles en toute circonstance pour surmonter la fatigue du lendemain, estime la coach et hypnothérapeute Catherine Morrisson.

Lendemain de fête

Si vous mangez trop lourd, trop sucré et si vous buvez un peu trop, il est à prévoir un lendemain un peu difficile. Une digestion lourde va entamer la qualité du sommeil.

Le conseil de Catherine Morrisson : diète et détox, en buvant de l'eau citronnée. Cela va nettoyer votre organisme.

Mais il est important de se souvenir que c'était une bonne soirée. Ne cultivez pas la culpabilité, cela fatigue. 

La mauvaise nuit

La mauvaise nuit peut avoir beaucoup de causes. Le stress en fait partie, particulièrement en ce moment, ce qui est important c'est de repérer cet état pour l'accueillir.

Si vous passez plusieurs mauvaises nuits de suite, vous avez une dette de sommeil.

La pleine lune a aussi une influence sur la qualité du sommeil, la lumière est plus forte cette nuit-là et agit sur la mélatonine, l'hormone qui régule les rythmes biologiques et qui est synthétisée la nuit.

Comment récupérer ?

Tout le monde n'a pas besoin du même nombre d'heures de sommeil. Chacun à sa propre horloge biologique. Bien se connaître permet de plus vite récupérer d'un déficit de sommeil.

L'hygiène de vie compte beaucoup dans la qualité du sommeil : un dîner léger, un bain tiède en fin de journée, éviter les écrans le soir, éviter les sucres rapides.

Le bâillement dans la soirée est un signe que le sommeil s'apprête à nous gagner, l'écouter c'est la garantie de ne pas rater le train du sommeil.

Faut-il faire une micro sieste après une mauvaise nuit ? Oui, mais une micro-sieste (de 5 à 20 minutes pas plus). La cohérence cardiaque est un bon outil pour s'apaiser.

Petits trucs pour s'en sortir

Pour retrouvez votre énergie après une nuit de mauvaise qualité, stimulez votre VAKOG (Visuel, Auditif, Kinesthésique, Olfactif, Gustatif). Chacun a un sens qui domine. Quel est le votre ?

Les autres conseils de Catherine Morrisson pour recharger les batteries : 

  • Faites-vous du bien (quelle est l'activité qui vous donne le plus de plaisir ?) 
  • Bouleversez vos rituels (changez de route pour rentrer chez vous, cela va éveiller d'autres sens). 
  • Développez votre sens de l'observation (cela évite de trouver le temps long quand vous êtes dans une queue). 
  • Ouvrez votre imagination (visualiser une image qui vous fait du bien).
  • Faites-vous le goûter de votre enfance (la nostalgie n'a pas que du mauvais).
  • En fin de journée, auto-félicitez-vous (qu'est-ce qui vous a donné du plaisir dans la journée ?)

Catherine Morrisson est l'auteur du livre "Happiness thérapie, le secret du bonheur en 21 jours" (Editions Les 3 colonnes)

Mots clés: