Replay du mercredi 27 janvier 2021

Journée mondiale des zones humides et dans le Médoc avec Aurélie Naudé

- Mis à jour le

Aurélie Naudet, responsable de l'association Eco acteurs en Médoc intervient à l'occasion des Journées mondiales des zones humides, créées en 1973.

Amélie Naudet, responsable de l'association des Eco acteurs en Médoc
Amélie Naudet, responsable de l'association des Eco acteurs en Médoc - José RUIZ

Réhabilitation des zones humides

Les zones humides ont longtemps été mal considérées, on les rendait responsables de bien des maux.

On a cherché, à travers les années, à les drainer, à les cultiver...jusqu'à les faire disparaître.

Dans le Médoc, la journée des zones humides  a été adoptée en 2011. Elle devait avoir lieu le 2 février cette année, mais elle a dû être remise au printemps, pour le moment.

Ambassadeurs de la biodiversité

Aujourd'hui, avec la création du Parc naturel du Médoc, est apparue l'association Ecoacteurs en Médoc, sous la responsabilité de Amélie Naudet. Ses membres se veulent des ambassadeurs de la biodiversité. 

Qu'est- ce qu'une "zone humide"?

Toutes les terres imprégnées d'eau, recouvertes d'eau, zones littorales, estuariennes, les rivières... et il y en a beaucoup dans le Médoc, sur toute la façade atlantique, avec les grands lacs, les forêts marécageuses, les marais... mais le fossé au bout de votre jardin est aussi une zone humide. 

Un rôle essentiel dans l'équilibre naturel

Il est important de préserver ces zones dans le Médoc comme ailleurs. Elles remplissent un rôle central, car ce sont des éponges naturelles: elles absorbent l'eau, et la restituent en cas de nécessité. Elles la filtrent également. On a constaté depuis la création de l'association le retour de la loutre en Médoc, en raison de la pureté de l'eau. Ces zones humides sont un abri pour une grande variété d'animaux et de plantes. Elles constituent un abri, permettent la reproduction, et fournissent de la nourriture aux poissons et aux oiseaux.  Elles accueillent aussi une variété croissante de papillons. 

Réservoirs d'eau, filtres naturels, biotope fertile

Aujourd'hui, on reconnecte entre elles les zones humides voisines. Elles participent au stockage de l'eau, et permettent d'éviter les crues. Elles permettent également de lutter contre la pollution, et le changement climatique. En agissant comme un filtre, elles sont un épurateur contre les nitrates, les phosphores... 

En agissant par des gestes simples au quotidien, nous pouvons éviter la dégradation de ces zones; 

Pour bien comprendre leur importance, l'information compte beaucoup. 

Les moustiques

La question des moustiques en zones humides n'en est pas une. En effet, un milieu naturel préservé retrouve son équilibre naturel, en laissant se développer les prédateurs, ce qui régule la population leur population. 

Mots clés: