Replay du lundi 22 février 2021

Adieu le visage calculette ! Adieu l’acné !

- Mis à jour le

Pr Marie Beylot-Barry, responsable du service de Dermatologie de l’hôpital Saint-André, membre de la Société Française de Dermatologie, nous parle de l’acné. Il n’est pas réservé qu’aux adolescents, beaucoup d’adultes continuent d’en souffrir après la puberté : on vous propose des solutions !

Pr Marie Beylot-Barry, responsable du service de Dermatologie de l'hôpital Saint-André à Bordeaux
Pr Marie Beylot-Barry, responsable du service de Dermatologie de l'hôpital Saint-André à Bordeaux © Radio France - Isabelle Wagner

Les boutons, petits ou non, noirs, blancs, rouges, sur le visage, dans le dos, sur la poitrine… prennent place dans le follicule pilo-sébacé qui produit trop de sérum et/ou le retient plus que la normale. Peu esthétique, ils peuvent être facteur d’un mal-être chez les adolescents (80% sont concernés) mais également les adultes. Bonne nouvelle cependant : il est possible d’en venir à bout avec le bon traitement. Un traitement quotidien qui peut prendre plusieurs mois pour être efficient.

Au quotidien

L’alimentation peut favoriser l’acné si c'est un régime particulier, notamment pour les sportifs qui consomment des compléments alimentaires ou en cas d’un fort pourcentage de produits laitiers. Le tabac est également le pire ennemi de votre peau, il favorise son inflammation et l’apparition d’acné kystique. En ce moment le masque que l’on porte au travail ou à l’école toute la journée ne provoque pas l’acné mais peut possiblement l’accentuer si vous avez une peau à tendance acnéique. 

Pour les professionnels : la Société Française de Dermatologie a mis en place une application pour aider à la prise en charge, Chrono Reco.

Ne laissons pas l'acné nous gâcher la vie !
Ne laissons pas l'acné nous gâcher la vie ! © Getty - Boy_Anupong

Quelles solutions ?

Les délais sont parfois long pour prendre rendez-vous avec un dermatologue donc n’hésitez pas, en premier lieu, à consulter votre médecin généraliste. Selon votre acné (son aspect, son étendue et d’autres facteurs) il sera en mesure de vous prescrire un traitement, soit sous forme de crème soit oral. La Pr Marie Beylot-Barry, responsable du service de Dermatologie de l’hôpital Saint-André à Bordeaux, membre de la Société Française de Dermatologie, nous conseille idéalement d’utiliser le matin une crème hydratante adaptée à notre type de peau et le soir la crème-traitement. Votre médecin vous aidera également à choisir les produits qui conviennent pour nettoyer votre peau avant d’appliquer les crèmes. Ce n’est pas parce que vous avez une peau grasse qu’il faut la « décaper ». Il faut privilégier les produits les plus doux possibles, des eaux micellaires ou des gels adaptés. 

Si l’acné résiste aux crèmes, le traitement par voie orale avec des antibiotiques, comme les cyclines ou l’isotrétinoïne, ciblera l’inflammation et permettra d’éviter que l’acné prenne trop d’ampleur et laisse des cicatrices. 

Un lien très utile : https://dermato-info.fr/

Mots clés: