Replay du jeudi 10 septembre 2020

L'assurance vélo avec Emmanuel Gaboriau

- Mis à jour le

A Bordeaux nous sommes nombreux à nous déplacer en vélo. Moyen de déplacement facile et parfait pour éviter les bouchons de la métropole bordelaise et être à l’heure au boulot ou à la sortie de l’école. Mais niveau assurance, comment bien assurer son 2 roues et ses trajets ?

Emmanuel Gaboriau parle de l'assurance vélo
Emmanuel Gaboriau parle de l'assurance vélo © Radio France - Julien de JONG

Si nous sommes de plus en plus nombreux à abandonner la voiture pour se déplacer en vélo à Bordeaux ou dans la métropole, niveau assurance c’est parfois le flou artistique. Pour tenter d’y voir plus clair Isabelle Wagner recevait ce matin l’assureur Emmanuel Gaboriau dans la vie en bleu.

La première chose à savoir c’est que le vélo n’est pas considéré comme une voiture ou un cyclomoteur, donc la responsabilité civile vie privée nous couvre en cas d’accident, notamment si on renverse un piéton par exemple.

Ensuite pour savoir ce qui est couvert ou non, n’hésitez pas à pousser les portes de votre assureur. Il existe plusieurs situations

- Votre propre vélo : votre responsabilité civile vous couvre en cas d’accident pour les dommages causés à des tiers. Vous pouvez assurer votre vélo contre le vol et la casse, ce qui peut être nécessaire si vous possédez un vélo électrique onéreux. Il y a tout de même quelques contraintes, il vous faut un antivol costaud et il faut attacher votre vélo (cadre + roues) à un point fixe. 

Si vous rangez votre vélo dans un local vélo situé dans votre immeuble, ou dans le garage de votre maison, le vélo est couvert en cas de vol.

Pour les garages à vélo dans les parkings publics, là tout dépend des contrats d’assurance.

- Vélo en partage : là aussi, votre responsabilité civile vous couvre en cas d’accident pour les dommages causés à des tiers. En revanche on ne peut pas assurer l’objet en cas de casse ou de vol, c’est pour cela que TBM par exemple demande une caution de 140€.

- Vélo de location. Votre responsabilité civile vous couvre toujours en cas d’accident pour les dommages causés à des tiers. Pour le vol ou la casse il faut demander directement au loueur s’il est assuré ou non.

  • La vitesse des vélos électriques ne doit pas dépasser les 25km/h

Attention, pour les vélos électriques, la vitesse est un paramètre qui compte pour l’assurance. C’est ce qui détermine si vous avez un vélo à assistance électrique ou un vélo électrique que l’on considère comme un véhicule terrestre à moteur et qui rentre dans la loi des accidents de la circulation comme les voitures ou les scooters. Jusqu’à 25km/h on considère que c’est un vélo traditionnel, si votre vélo électrique dépasse les 25km/h il est considéré comme un cyclomoteur, il doit être immatriculé et avoir une assurance spécifique de responsabilité civile (attention donc à ne pas « libérer » son vélo électrique). 

Pareil pour les trottinettes électriques, qui ne peuvent plus rouler sur les trottoirs contrairement aux trottinettes classiques.

Mots clés: