Replay du lundi 9 novembre 2020

Qu'est-ce qu'un cas contact ? Vaccin, scolarité des enfants...nos experts répondent à vos questions.

- Mis à jour le

Difficile de faire le tri entre toutes les mesures liées au confinement. Fabrice Broucas, Président de l'Ordre des médecins et Pierre Ravaut, avocat en droit de santé sont nos invités experts.

COVID QUESTIONS
COVID QUESTIONS © Radio France

Encore de l'attente pour un éventuel vaccin 

Printemps 2021, c'est la période annoncée pour ce vaccin à la COVID. Néanmoins, Fabrice Broucas nuance et cette annonce n'a pas été officialisée. Plusieurs vaccins sont encore à l'étude, et il faut attendre les avis des spécialistes....Ce vaccin n'est pas encore sur le marché, ni officiel, et il est de notre devoir d'être prudent face aux différentes informations qui circulent.

Pour rappel, en France, toutes les précautions sont prises avant de mettre sur le marché un vaccin.

Qu'est-ce qu'un cas contact ?

Un cas contact c'est être resté en présence de quelqu'un qui est porteur du virus, plus de 15 minutes, à moins d'1 mètre et sans respect des gestes barrières.

Le contact tracing, est en ce moment effectué par l'ARS et si quelqu'un est positif, la CPAM contacte les personnes devant se faire tester. Dans une famille, il est considéré que si le cas contact est positif, le reste de la famille doit se faire tester.

Quelle est la responsabilité d'un cas contact déclaré positif ?

Il n'y a pas d'impératif de mise en quarantaine pour un cas contact. Le dernier décret du 29 octobre 2020 ne prévoit de mise en quarantaine que pour les personnes qui viendraient de l'étranger, d'un pays à fort potentiel de contamination. Mais s'agissant d'un cas contact en France, on ne peut pas imposer une quarantaine obligatoire. 

Si le cas contact est positif, il en va des règles de bon sens. On ne peut pas assurer un contrôle de tous les cas positifs... La mise en quarantaine obligatoire, une restriction impérative de liberté, est prévue par l'article 24 de ce décret du 29 octobre 2020 uniquement pour les personnes qui viennent de l'étranger. C'est pour cela qu'on impose un contrôle aux aéroports, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. Lorsque vous débarquez d'un pays à risque, vous êtes systématiquement contrôlé. 

Pour la scolarité, si un élève est cas COVID, qu'est-ce qu'il est dit en matière de droit ? 

L'éducation nationale s'est adaptée et quand on a un enfant cas contact ou cas déclaré, ça n'implique pas de façon systématique une fermeture de la classe ou de l'école.

Que risque t-on à ne pas envoyer son enfant en classe ?

Aujourd'hui, vous avez des règles qui s'appliquent. Il y a des mesures en place, et à partir du moment où ce cadre et ce respect des gestes barrières sont respectés, vous ne disposez pas d'une raison valable pour ne pas scolariser votre enfant. 

Le parent d'élève ne peut pas, de sa propre volonté, refuser de placer son enfant à l'école, au motif qu'il s'exposerait à un risque de contamination. 

Est-ce que les reprogrammations d'opérations sont possibles ?

Les soins qui sont non impératifs ( comme une prothèse de genou), peuvent être reportés et tout se fait au cas par cas. Dans tous les cas, il faut continuer à se faire soigner, et à se faire dépister.  

Mots clés: