Replay du lundi 26 avril 2021

Le Tour de Gironde 2 (à tricycle) pour prévenir les AVC démarre !

- Mis à jour le

Du 26 au 30 avril 2021 se déroule la 2ème édition du « Tour de Gironde pour prévenir les AVC » organisé par l’association AVC Tous Concernés de Barsac. Nous en discutons avec Philippe Meynard, président de l’association et François Rouanet, le vice-président.

François Rouanet, vice-président de l'association AVC Tous Concernés, Chef du Pôle de Neurosciences Cliniques du CHU de Bordeaux
François Rouanet, vice-président de l'association AVC Tous Concernés, Chef du Pôle de Neurosciences Cliniques du CHU de Bordeaux © Radio France - Marie Ottoz

En Gironde on estime à environ 4300 le nombre d’Accident Vasculaire Cérébrale par an. Parce qu’un AVC arrive toujours de manière foudroyante, l’association AVC Tous Concernés a décidé d’organiser un Tour de Gironde (à tricycle) pour prévenir les AVC dans 33 communes girondines, pour sensibiliser les élus à l’importance de la prévention sur leur territoire et surtout pour partager avec le plus grand nombre les signes avant-coureurs qui peuvent permettre d’éviter un AVC ou, en tout cas, de le prendre en charge très rapidement. 

33 communes de Gironde 

Cette année l’association AVC Tous Concernés débute son tour dans le plus petit village de France (et donc de Gironde), Castelmoron-d’Albret, et le terminera dans le village le plus éloigné de la métropole bordelaise, Verdon-sur-Mer à la pointe du Médoc. Philippe Meynard, ancien maire de Barsac, qui a lui-même été victime d’un AVC, président de l’association et François Rouanet, vice-président, neurologue et Chef du Pôle de Neurosciences Cliniques au CHU de Bordeaux nous expliquent que c’est un état des lieux de l’Observatoire Régionale de la Santé, commandé par l’Agence Régionale de Santé, qui a motivé l’association à privilégier les milieux ruraux pour cette seconde édition. En effet, l’ORS a constaté que 40% des personnes en Nouvelle-Aquitaine s’estiment mal informées sur les AVC et que sur ce pourcentage, une grande majorité vit plutôt en ruralité dans les petits villages. C’est un problème, puisque ce sont surtout des personnes âgées qui vivent en ruralité et que les trois quarts des victimes d’AVC ont plus de 65 ans. 

En tricycle, l’association va parcourir 360 kilomètres et remettre à chacune des 33 communes un kit de prévention dans lequel se trouve une quinzaine de podomètres, un tensiomètre, des affiches, ainsi qu’une clef USB contenant un article et un clip de prévention pouvant être réutilisés pour les supports municipaux de communication (journaux, site internet, réseaux sociaux). 

Le Tour de Gironde 2 pour prévenir les AVC
Le Tour de Gironde 2 pour prévenir les AVC - AVC Tous Concernés

Connaître les facteurs de risques et reconnaître les signes

Les symptômes sont multiples, mais les trois plus fréquents qu’il faut savoir détecter sont :

  • des difficultés à s’exprimer ou comprendre ce que les autres disent
  • une bouche de travers
  • une faiblesse ou paralysie dans le bras ou la jambe (pour s’en assurer, il faut demander à la personne de tendre les bras ou les jambes)

Si une personne présente au moins un de ces symptômes il faut agir vite et appeler le 15. Il est possible d’intervenir pour déboucher l’artère du cerveau responsable de l’AVC, mais cela doit se faire dans les 4 à 6h maximum après les premiers signes.

Une personne sur dix risque de mourir de son AVC si elle n’est pas prise en charge à temps et plus d’une personne sur trois ne va pas pouvoir reprendre le cours de sa vie normalement. 

Avec le Tour de Gironde pour prévenir les AVC, l’association tend aussi à sensibiliser les gens aux accidents ischémiques transitoires. Ce sont comme des « mini-AVC », qui durent un peu moins longtemps mais qui sont aussi la preuve que quelque chose d’anormal se passe au niveau de la circulation du cerveau. Il faut savoir les reconnaître et consulter rapidement. En faisant ce tour à tricycle, Philippe Meynard tient également à rappeler que l’on peut agir, quelque soit son âge, que l’on ait été victime d’un AVC ou non, au quotidien : en pratiquant régulièrement une activité physique, en faisant attention à son alimentation, en surveillant correctement sa tension artérielle et, pour ceux qui ont déjà été victime d’un AVC, en respectant scrupuleusement les prescriptions des médecins. 

AVC Tous Concernés :

► 18 rue du 11 Novembre, 33720 Barsac

► 05.47.82.90.35