Replay du vendredi 27 novembre 2020

Le Cyber harcèlement avec Céline Santran Association Marion la main tendue

- Mis à jour le

L'association Marion La Main Tendue lutte contre le cyber-harcèlement chez les jeunes

Céline Santran déléguée départementale de l'association Marion La Main Tendue
Céline Santran déléguée départementale de l'association Marion La Main Tendue - Isabelle Wagner

Céline Santran, déléguée départementale de l'association Marion La Main Tendue rappelle la définition du cyber-harcèlement.  

Définition du cyber-harcèlement

Il y a cyber-harcèlement quand il y a répétition d'agressions verbales sur internet, au téléphone, par le piratage de compte, par la publication de photos, la propagation de rumeurs. La répercussion de tels actes à l'échelle mondiale a des conséquences dévastatrices.

Le cyber-harcèlement ne s'arrête jamais, et s'il se prolonge par le harcèlement tout court, celui-ci peut également en être l'origine.

L'illusion de l'anonymat et les conséquences du cyber-harcèlement

Il est rendu possible par le sentiment d'anonymat et donc d'impunité que peut avoir le harceleur. Les effets du cyber-harcèlement sont dévastateurs, mais le responsable est facile à identifier et à punir. 

Les conséquences de ce cyber-harcèlement ont conduit à des tentatives de suicide, et au plan statistique, les filles sont plus concernées , jusqu'à trois fois plus même sur les réseaux sociaux, alors que le harcèlement chez les garçons a plutôt lieu sur le téléphone portable.

Numéro gratuit

Un numéro gratuit, anonyme et confidentiel est disponible sur Net écoute: le 0 800 200 000.

L'association la Main Tendue a été créée par Nora Fraisse, en 2014, après que sa fille Marion se suicide, victime de harcèlement scolaire. Aujourd'hui, l'association a ouvert la seule maison d'accueil pour victimes de cyber- harcèlement en Europe.

Dialogue indispensable

Il est important d'éduquer, de dialoguer avec les enfants sur l'usage des téléphones portables, et il est toujours contreproductif de les surveiller à leur insu, de les espionner. Il convient au contraire d'agir avec transparence, en leur enseignant comment être responsable face aux réseaux sociaux. 

Soulignons aussi à cet égard le travail de l'association Biker contre harcèlement.

Surveiller en toute transparence

Conseil: couper  la wifi pour la nuit, et faire la pause de l'internet le dimanche permet de ne pas  créer de dépendance, car le rôle des parents est essentiel face à ce cyber-harcèlement qui n'a pas de limite, la nuit, le jour.

Se défendre et prévenir

La victime pour se défendre peut faire des captures d'écran, ce qui permettra de remonter jusqu'au harceleur, dont les parents sont responsables au civil, et peuvent être condamnés à des amendes allant jusqu'à 7000 euros. C'est assez dissuasif, car l'enfant peut aussi être le harceleur. 

Que faire si l'on soupçonne que son enfant est victime de cyber-harcèlement?

On peut déjà joindre la plateforme Net ecoute 

Si l'on constate un repli sur soi, une perte d'appétit ou de sommeil chez l'enfant, il convient de le surveiller, et de dialoguer avec lui, vérifier ensemble son portable, son historique de navigation. Si celui- ci est effacé, il y a forcément un problème., et ce constat est récurent chez les victimes: il faut alors s'alerter.

Si l'enfant est susceptible de se livrer à du cyber-harcèlement?

Il importe d'installer un dialogue, et de lui faire comprendre que le cyber-harcèlement est puni dès 13 ans. La prise en charge psychologique est importante. En Gironde, il est possible de faire appel à la Brigade de Prévention de la Délinquance Juvénile

Conclusion

Attention à ce que l'on met sur internet! Il n'y a pas que les harceleurs, il y a aussi la meute des suiveurs passifs. Or, mettre un pouce bleu à un contenu harceleur sur un réseau social est aussi puni par la loi: il n' y a pas de passifs dans ces cas-là!

Mots clés: